ActualitéAmérique du nordCom

Jack Dorsey revient pour sauver le soldat Twitter

Après plusieurs mois d’attente, c’est désormais confirmé : Jack Dorsey a été nommé PDG de Twitter à temps plein. Ce dernier occupait cette fonction par «intérim» depuis le mois de juillet, suite au départ de l’ancien PDG Dick Costolo. Le cofondateur de Twitter récupère donc le poste qu’il avait lui-même quitté en 2008. Il quitte cependant le poste de directeur du conseil d’administration, même s’il continuera d’y siéger.

PDG de Twitter et de Square

La tâche ne sera cependant pas de tous repos puisque Jack Dorsey poursuivra dans le même temps sa fonction de PDG de Square, une entreprise spécialisée dans les paiements qu’il a cofondé en 2009. «J’ai été le PDG des deux sociétés depuis plus de trois mois maintenant», a-t-il déclaré sur Twitter. «Mon objectif est de construire des équipes qui avancent rapidement et apprennent plus vite (…)». A l’issue de cette annonce, Adam Bain, l’une des personnalités souvent évoquées pour occuper la place de PDG, est nommé directeur de l’exploitation.

La nouvelle équipe à la tête de Twitter devra notamment s’attaquer à la monétisation de l’audience du réseau social, la firme ayant été a plusieurs reprises chahutée en Bourse après la publication de résultats décevants pour les investisseurs.

Générer de nouvelles sources de revenus

Au second trimestre, la société à l’oiseau bleu a publié un chiffre d’affaires de 502 millions de dollars. Un chiffre en hausse de 61% sur un an, certes. Mais les pertes se sont établies à 137 millions de dollars sur la même période. Et la croissance du nombre d’utilisateurs actifs mensuels n’a pas suffi à convaincre.

Twitter a alors multiplié les initiatives pour dégager de nouveaux revenus. Un bouton «acheter» a récemment été lancé, en partenariat avec la start-up Stripe, pour faciliter les achats dans l’application mobile de Twitter (où est générée la majorité de l’audience), sans rediriger l’utilisateur vers une page externe. La société travaillerait également à «Project Lighting», un nouvel outil qui, lors d’un événement, regroupera en temps réel les tweets les plus populaires sur une seule et même page, selon AdWeek. L’idée : suivre plus facilement une actualité en temps réel. Et offrir une meilleure visibilité aux annonceurs.

Plus surprenant encore, le site Re/code affirmait même que Twitter réfléchit à la possibilité d’introduire de nouveaux outils pour publier des tweets supérieurs à 140 caractères, et attirer ainsi de nouveaux utilisateurs.

Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This