ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

JD.com veut contrecarrer les plans d’Alibaba dans la vente de produits frais

Le montant

FruitDay, un e-commerçant chinois spécialisé dans les produits frais, vient de lever 70 millions de dollars (64,2 millions d’euros), principalement auprès de JD.com, en tant que principal investisseur, et de Susquehanna International Group (SIG) et ClearVue. Cette nouvelle opération porte à 80 millions de dollars les montants totaux levés par l’entreprise puisqu’un tour de table de 10 millions de dollars avait été bouclé en 2010 auprès de ces deux derniers fonds.

Le marché

Fondée en 2009 à Shanghai, FruitDay est l’un des principaux acteurs chinois de la vente de produit frais sur Internet. La société a placé au cœur de son modèle l’importation des produits. Par exemple, plus de 80% des fruits sont importés depuis les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande ou encore le Chili et l’Afrique du Sud.

Une stratégie qui s’inscrit dans un contexte de forte croissance de la demande de biens alimentaires étrangers en Chine. Les ventes de viandes, de fruits de mer, de produits laitiers, de fruits et de légumes en provenance des Etats-Unis auraient ainsi doublé de 2010 à 2013, selon le Financial Times.

Avec ce créneau, FruitDay espère atteindre les 10 millions d’inscrits cette année. Pour y parvenir, la société devrait poursuivre sa stratégie cross-device puisque 80% de ses commandes sont effectuées sur mobile.

L’arrivée de JD.com au capital de FruitDay n’est pas anodine. Filiale de Tencent, l’e-commerçant est l’un des principaux concurrents d’Alibaba, le poids lourds de l’e-commerce chinois qui, avec sa marketplace Tmall, commercialise lui aussi des produits frais importés de produits étrangers.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, FruitDay bénéficiera des infrastructures de JD.com afin de déployer le service au niveau national, alors que 60% des commandes sont déjà effectuées hors de Shanghai. «Cet investissement nous permettra (…) d’élargir davantage notre logistique de la chaîne du froid et les capacités de la chaîne d’approvisionnement en amont», déclare Wei Wang, PDG et fondateur de FruitDay.

Fondateur : Wei Wang

Siège social : Shanghai

Financement : 80 millions de dollars (mai 2015)

Marché : alimentation en ligne

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
JD.com veut contrecarrer les plans d’Alibaba dans la vente de produits frais
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr