ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Keen Eye lève 6 millions d’euros pour accélérer dans l’analyse automatique des images biomédicales

Basée à Paris, la start-up Keen Eye conçoit, développe et commercialise des solutions de machine learning pour la recherche et le secteur biomédical. Fondée en 2013, elle avait déjà levé 1,5 millions d’euros en 2016. Aujourd’hui, l’entreprise poursuit son développement avec un tour de table de 6 millions d’euros mené par CM-CIC Innovation et auquel a également participé le Fonds d’Amorçage Quadrivium 1, géré par Seventure Partners, son partenaire historique.

«Chaque professionnel de la santé a la responsabilité d’utiliser les dernières innovations technologiques disponibles pour lutter contre les maladies. L’intelligence artificielle peut parfois dépasser l’expertise humaine en dévoilant des signaux invisibles parmi d’énormes quantités de données», explique l’entreprise.

Résoudre des problématiques complexes

Concrètement, la solution de Keen Eye qui s’appuie notamment sur le machine learning sert d’aide à l’analyse et à l’interprétation des images biomédicales. Elle permet d’identifier des signaux visuels difficiles à déceler et qui présentent pourtant une valeur prédictive déterminante pour qualifier les effets d’une maladie, d’une thérapie ou encore valider le design de biomarqueurs.

Les médecins et biologistes peuvent donc l’utiliser pour gagner du temps dans la prise de décision au quotidien qu’il s’agisse de rendre un diagnostic, de dépister les maladies, ou d’évaluer l’efficacité d’un médicament.

«L’imagerie biomédicale devra, dans le futur, résoudre des problématiques complexes, en analysant, interprétant des volumes de données pléthoriques, pour lesquelles les outils d’analyse existants sont obsolètes. Keen Eye doit ainsi permettre un gain d’efficacité et de sensibilité», explique Karine Lignel, présidente du fonds CM-CIC Innovation.

Les clients et partenaires de Keen Eye sont des sociétés de recherche contractuelle, des acteurs issus de la Biotech, de l’industrie pharmaceutique ainsi que des hôpitaux et des fabricants d’outils de recherche pour les sciences de la vie. La société cite des clients comme L’Institut de la Vision, Iris Pharma, Discovery BioMed ou encore CILcare.

Avec ce second tour de table, Keen Eye souhaite déployer sa solution à l’international. «Nous allons pouvoir commercialiser notre plateforme collaborative en Europe et aux Etats-Unis dans les meilleures conditions et démontrer pleinement son potentiel dans les laboratoires», explique Sylvain Berlemont, président-fondateur. L’accélération de la commercialisation de la solution va être déterminante pour prendre des parts de marché face aux concurrents issus de l’Hexagone ou basés outre-atlantique.

Keen Eye: les données clés

Fondateur: Sylvain Berlemont
Création: 2013
Siège: Paris
Financement: 7,5 millions d’euros au total

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This