A la uneActualitéActualité Start Me UpEuropeHealthcareStart Me Up

KelDoc, nouvelle prise du mutualiste MNH qui poursuit son shopping dans l’e-santé

Après le rachat annoncé la même semaine du groupe de média et services Hospimedia, le mutualiste MNH s'empare du site KelDoc, spécialisé dans la prise de rendez-vous en ligne chez le médecin. Le montant de l'acquisition réalisée par la Mutuelle Nationale des Hospitaliers fondée en 1960 n'est pas divulgué. «Les actionnaires d'origine réalisent un fort retour sur investissement», précise seulement sur son site Ader Finance, société de conseils financiers dans la tech qui a accompagné KelDoc. 

Lancée en 2012 par Eduardo Ronzano et Nicolas Douay, KelDoc voulait devenir le «La Fourchette» de la prise de rendez-vous médicaux. En 2013 (700 000 euros) et 2014 (1,4 million de dollars), elle levait des fonds auprès d'Alven Capital et d'investisseurs privés. Les fondateurs restaient toutefois majoritaires dans le capital de la société parisienne.

En cédant à l'appétit du mutualiste MNH, à la tête d'un réseau d'1,1 million de professionnels hospitaliers, KelDoc s'entoure de nouveaux moyens pour grandir. Sur le marché de la prise de rendez-vous, la concurrence est en effet rude, face à Doctolib, Dokiliko, Allodocteur ou encore MonDocteur qui a signé un partenariat avec Uber pour gagner en visibilité.

De son côté, le groupe MNH poursuit sa stratégie de diversification vers les nouveaux services de l'e-santé. KelDoc rejoint son pool de nouvelles filiales (Hospimedia, Izeos, Profession Santé); l'objectif étant pour cet acteur historique de se réorganiser à terme en nouveaux services numériques pour les professionnels.

 

Lire aussi: KelDoc lève 700 000 euros pour son système de prise de RDV médical en ligne

Uber et le Français MonDocteur transportent le patient vers son médecin

Le groupe mutualiste MNH s’offre le pure player de la santé Hospimedia

Bouton retour en haut de la page
KelDoc, nouvelle prise du mutualiste MNH qui poursuit son shopping dans l’e-santé
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France
[SEED] Osol lève 3 millions d’euros auprès de Christophe Courtin (FLEX-O) et Romain Afflelou (Cosmo)
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte