ActualitéBusinessEuropeObjets connectésTech

Amazon «Dash», le bouton connecté pour commander depuis chez soi, arrive au Royaume-Uni

  • Amazon renforce son offre de services IoT avec le lancement au Royaume-Uni d'un bouton intelligent pour commander directement des produits à domicile.
     
  • Bosch, Siemens ou encore Samsung ont fait part de leur intérêt pour intégrer ce dispositif à leurs appareils. 
     
  • La gamme de services Dash est née en 2014 avec la création d'un terminal connecté pour acheter des produits d'épicerie via le scan du code-barres des produits ou le microphone.
     
  • Ces nouveaux services proposés par Amazon s'inscrivent dans la lignée d'Echo, une enceinte intelligente pour la maison présentée en 2014 mais pas encore commercialisée.

 

Commander ce qu’il vous manque avec une simple pression sur un bouton, c’est le concept proposé par Amazon. La marketplace a créé Dash, un bouton sans fil permettant de faire des commandes instantanées d’une simple pression du doigt. Lancé en mars 2015 aux États-Unis, cet accessoire réservé aux abonnés du service Prime est désormais disponible au Royaume-Uni.

Amazon Dash représente une opportunité pour les marques de vendre leurs produits directement au domicile des consommateurs. Outre-Manche, le bouton est décliné en 40 versions qui correspondent à autant de marques. A l’unité, un bouton coûte 4,99 pounds (5,88 euros) mais cette somme est offerte aux abonnés de Prime pour la première commande. Reliés à un compte Amazon, les boutons Dash permettent à leurs utilisateurs de commander instantanément à domicile les produits dont ils ont besoin, comme du papier toilette, du liquide vaisselle, du café ou même des préservatifs. «Nous voulions prendre l’expérience du one-click à partir de notre site web et la mettre là où les gens en ont le plus besoin, à la maison, à proximité des produits dont ils se servent», explique Daniel Rausch, le directeur d’Amazon Dash.

Les boutons développés par la marketplace américaine sont réglés à l’aide d’une application mobile, disponible sur iOS et Android. Le lien entre le bouton et le smartphone est assuré par Bluetooth ou ultrason. Une fois programmés, les boutons restent en veille jusqu’à ce qu’ils soient pressés. Dès qu’une pression est exercée, le bouton se connecte au réseau Wi-Fi et informe le titulaire du compte Amazon auquel il est relié pour l’informer de la commande. Le client peut choisir de modifier la quantité de la commande ou de l’annuler. 

Pour éviter les erreurs, les pressions survenues après avoir passé la commande sont ignorées jusqu’à ce que l’article soit livré. Les boutons sont alimentés par le Dash Replenishment Service (DRS) qui peut être directement intégré à des produits comme des cruches d’eau ou des imprimantes pour commander des filtres et des cartouches d’encre. 

Le bouton Dash s'invite dans les appareils électroménagers

Depuis son lancement outre-Atlantique, plus de 150 marques au total sont disponibles avec Dash et le DRS a été intégré dans la plupart des machines à laver et d’autres appareils ménagers. Les lave-vaisselle Bosch et Siemens seront prochainement dotés de ce système pour commander automatiquement des tablettes pour lave-vaisselle, comme les nouvelles machines à laver de Grunding pour faire de même avec les détergents. Le DRS sera également intégré à certaines imprimantes de Samsung pour commander automatiquement l’encre nécessaire.

L’arrivée du bouton Dash sur le territoire britannique intervient un mois après le lancement du Dash Barcode Scanner, une petite barre connectée pour l’achat de produits d’épicerie réservée aux utilisateurs d’Amazon ayant souscrit un abonnement au service Fresh. Cette dernière fonctionne en scannant le code-barres des produits ou à l'aide du micro intégré. Le bouton Dash vient donc compéter cette offre de services et confirme les ambitions d’Amazon sur dans le secteur de l’Internet des objets.

La solution concurrente de Google

Dès 2014, la marketplace américaine avait dévoilé Echo, une enceinte intelligente pour la maison. Ce modèle a donné des idées à Google. En mai dernier, la filiale d’Alphabet a dévoilé Google Home, un assistant vocal pour la maison, qui vise à concurrencer frontalement l’enceinte d’Amazon. Toutefois, les deux produits ne sont pas encore commercialisés. 

Seulement présenté en mai dernier à l'occasion de la conférence I/O 2016, Google Home est un projet de longue date de la firme de Mountain View. L'intelligence artificielle de l'assistant vocal lui permettra d'être en capacité de répondre à une question mais aussi de rebondir sur cette première réponse pour contextualiser la question suivante. Pour enrichir Google Home et d'autres projets smart home, la filiale d'Alphabet vient de s'attacher les services d'ingénieurs de Nest, société rachetée en 2014 par Google pour 3,2 milliards de dollars, pour son pôle Hardware, d'après une information révélée par Fortune.

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

1 thought on “Amazon «Dash», le bouton connecté pour commander depuis chez soi, arrive au Royaume-Uni”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This