ActualitéStartupStartup du jour

La start-up du jour: Codewire.io, l’assistance au code informatique made in France

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

On parle de plus en plus d’un besoin d’instaurer des cours de code informatique à l’école. Codewire.io a compris la tendance et propose des formations au code, en ligne avec des experts. Plus de détails avec David Chriqui, fondateur de Codewire.io.

Frenchweb: Que propose Codewire.io ? 

David Chriqui, fondateur de Codewire.io

David Chriqui, fondateur: Codewire.io est la plate-forme d’assistance à la demande qui met en relation développeurs et experts software via vidéo chat et partage d’écran.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ?

Je suis un ingénieur passionné et j’ai toujours eu cette envie de partager avec les autres ce que j’apprends et les nouvelles technologies que je découvre. J’organise régulièrement, depuis quelques mois, des « workshops » d’initiation au code (HTML/CSS, Ruby on Rails ou JavaScript) le soir, avec des groupes de 15-20 personnes. Après ces « workshops », les participants viennent me voir spontanément pour obtenir de l’aide sur leur code. Je leur propose simplement une assistance à distance par vidéo chat et partage d’écran et en quelques minutes leur problème est résolu. Je me suis alors rendu compte je pourrais moi-même gagner énormément de temps si j’avais un expert disponible pour m’aider dans mes challenges techniques. Codewire.io est né de cette constatation.

Vous semble-t-il nécessaire de savoir coder aujourd’hui ? 

Notre environnement se digitalise de plus en plus. Ne pas savoir coder c’est perdre son autonomie et par conséquent c’est un handicap. Aujourd’hui, savoir coder est un atout de taille, sans nécessairement avoir le niveau d’un développeur à plein temps, cela ouvre des horizons insoupçonnés dans la vie de tous les jours. Dans un futur proche, savoir coder sera aussi important que savoir lire et écrire.

Qui sont vos clients ? 

Nos clients sont des agences Web/mobiles, des start-ups, des freelances qui ont besoin de ressources techniques externes ultras compétentes en toute flexibilité afin de réaliser du code review, du live debugging, de la formation. Codewire.io s’adresse à l’heure actuelle à un public français. La mise en ligne de la version anglaise de la plate-forme est prévue pour février 2015 afin de toucher un public non francophone.

Quel est votre modèle économique ?

Le modèle économique est très simple: lorsqu’un utilisateur sollicite un expert pour une session d’une durée pré-déterminée, ce dernier est rémunéré en fonction du taux horaire qu’il fixe lui-même (il a le choix entre 4 taux horaires : Geek, Ninja, Rockstar et Superhero). L’expert peut réutiliser ce crédit en totalité pour solliciter à son tour une session d’assistance de la part d’un expert de la plate-forme. Il peut aussi demander à récupérer sa rémunération sous forme de virement bancaire. Codewire.io prélève alors 20% de commission.

Avez-vous des concurrents ? 

Nos concurrents sont principalement américains: Google Helpouts, Codementor, AirPair, qui n’adressent pas du tout le public français. Ce type de service s’adresse particulièrement à des utilisateurs qui parlent la même langue.

Codewire.io se différencie tout d’abord par le fait que ce service est le premier du genre à s’adresser aux développeurs français, dans un premier temps, puis européens à moyen terme. Notre ambition est de devenir la référence en Europe de l’assistance à la demande entre développeurs software.

Avez-vous déjà levé des fonds ? 

Nous prévoyons une levée de fonds pour la fin du premier semestre 2015.

Quels problèmes avez-vous rencontrés lors de la création de votre entreprise? 

La première problématique pour Codewire.io, qui est ce qu’on appelle une Marketplace, est de faire « matcher » l’offre et la demande.

Nous avons décidé dans un premier temps de favoriser la construction d’une « offre » en mesure de répondre à la demande. Cette« offre » est constituée par notre armée de Superheros experts prêts à user de leurs super-pouvoirs pour résoudre les challenges techniques des utilisateurs en un rien de temps.

Que faisiez-vous avant de lancer Codewire.io ? 

Je suis ingénieur ENSEA télécom/software. Après avoir exercé des postes de consultant télécom et chef de projets techniques pour plusieurs grands groupes (SFR, Sodexo, Crédit Agricole), je me suis lancé avec passion dans l’aventure entrepreneuriale.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné ?

Je reçois constamment des conseils et je m’en nourris. Les meilleurs conseils proviennent naturellement des utilisateurs de Codewire.io. Nous avons énormément de chance, nous travaillons avec la plus passionnée et la plus solidaire des communautés, celle des développeurs, qui nous nourrit quotidiennement de précieux feedback.

Quelle personne admirez-vous ? 

Paul Graham, le cofondateur du Y Combinator, est la personnalité que je trouve la plus inspirante ces derniers temps. Il est capable de pondre ce genre de citation: « Votre esprit est comme un programme compilé dont vous auriez perdu la source. Il fonctionne, mais vous ne savez pas pourquoi ».

Fondateurs : David Chriqui

Investisseur : Bootstrap

Date de lancement :  septembre 2014

Société basée à : Paris

Camille Adaoust

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La start-up du jour: Codewire.io, l’assistance au code informatique made in France
L’UFC Que Choisir poursuit Nintendo pour « obsolescence programmée » des manettes
Catherine Barba: «J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures»
Streaming: l’app de musique Qobuz lève 10 millions d’euros auprès de Nabuboto et du Groupe Québecor
XBox: Microsoft rachète la maison-mère des jeux Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars
Appels, messages, notifications… les apps de sevrage numérique se démocratisent avec le télétravail
Airbus prépare trois concepts d’avion propulsé à l’hydrogène pour 2035
Copy link