ActualitéActualité CloudArts et CultureRetail & eCommerceStartup du jour

La start-up du jour : GeniusContact édite une application de gestion de la relation client en cloud

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir GeniusContact, une start-up française basée à Rueil-Malmaison qui édite une solution de gestion de la relation client en cloud. Plus de détails avec David Chassan, co-fondateur.

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

GeniusContact-2David Chassan : Autour de nous, tous les commerciaux nous disaient que le CRM était une véritable contrainte et absolument pas une opportunité pour leurs entreprises. Plus précisément, par exemple, du côté des services Marketing, ils doivent amener des clients « sales-ready ». Pour cela, ils passent leurs journées sur Excel à consolider les différentes données.

A partir de là, nous avons eu la conviction de pouvoir libérer le business des entreprises grâce à une application e-CRM dans le cloud pour les PME. Nous avons donc lancé GeniusContacts.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Allons droit au but : l’entreprise peut mettre en place une automatisation complète de son cycle de vente grâce au web tracking et à l’email tracking.

Elle gagne un temps précieux en donnant accès aux trois piliers de la génération de business:

  • les commerciaux peuvent accéder aux données des contacts et à leur comportement ;
  • le marketing construit ses opérations ;
  • le community manager peut identifier quels sont les ambassadeurs de sa marque ou de ses offres.

 

De plus, c’est une application cloud : elle est immédiatement disponible, sans installation compliquée et s’adapte aux pics d’activités en temps réel. Avec GeniusContacts, l’entreprise est définitivement orientée business.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Notre business model est une application e-CRM en mode SaaS. L’entreprise souscrit un abonnement mensuel, sans engagement avec un nombre illimité de campagnes email marketing et de scénarisation de son business. L’offre est claire et simple : par exemple, une société peut gérer jusqu’à 1 000 contacts en illimité et donner accès à 25 utilisateurs internes pour 15 euros par mois.

Aussi, tout le monde peut tester l’application en ligne gratuitement pendant 30 jours et avec toutes les fonctionnalités.

Qui sont vos compétiteurs ?

Nous avons deux types de concurrents :

  • 1- les concurrents humains comme, par exemple, une armée de stagiaires qui réalise le traitement et les opérations d’automatisation ;
  • 2- les applications comme HubSpot, Marketo ou Eloqua.

 

GeniusContactA quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Durant notre phase « proof of concept », nous avons été comparés à MailChimp ou Campaign Monitor.

Par la suite, nous avons été contents de voir des clients partir de chez Aweber ou MailChimp pour venir chez GeniusContacts. Contrairement à nos concurrents, nous savons gérer les caractères latins comme é et ç. De plus, nous avons une interface en plusieurs langues. C’est plus pratique pour les destinataires des campagnes.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

La première problématique est la gestion de la réputation des serveurs d’envoi. C’est une garantie de délivrabilité pour les clients, surtout lorsqu’on travaille avec des sociétés de toutes tailles, de différentes activités et localisées dans différents pays. C’est pourquoi nous ne faisons pas de freemium ou d’ultra low cost en refusant de travailler avec les entreprises qui spamment ou qui n’ont aucune éthique.

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Grâce à l’automatisation des actions et à la connaissance du comportement et de la navigation des clients, l’entreprise s’adresse de façon très pertinente et au bon moment à ses clients.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Comprendre et persévérer » : ce sont les deux conseils donnés par Francois Pienaar, le capitaine des Springboks, que j’ai eu l’occasion de rencontrer longuement.

Fondateur: David Chassan, François Yacob, JF Pic

Investisseurs: N.C.

Date de création: octobre 2013

Nombre de salariés: 4

Chiffres d’affaires: N.C.

Société basée à : Rueil-Malmaison (92)

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
La start-up du jour : GeniusContact édite une application de gestion de la relation client en cloud
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link