ActualitéStartup du jour

La startup du jour : EchangeMarchandises, le Meetic B2B des entreprises

Les entreprises peuvent acheter et offrir leurs biens et services

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Stéphane-Guerquin

Stéphane Guerquin : J’ai monté et dirigé La DealAgence, une agence de conseil et nous utilisions déjà la notion d’échange dans le montage de nos opérations de partenariats.

L’idée d’un site Internet utilisant l’échange comme clé d’entrée m’est venue en constatant que l’agence se limitait à satisfaire une vingtaine de clients, et à monter presqu’autant d’opérations par an, là où, avec Internet, nous pouvions brasser des centaines de mises en relations et d’accords simultanément.

La crise des budgets chez les clients (plus particulièrement depuis 2012) a été le révélateur du timing idéal pour un passage de l’une vers l’autre activité.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Nous répondons à un besoin organisationnel :

  • proposer aux marques (produits, services et médias) une place de marché organisée comme un réseau social, avec un minimum de contraintes et de contrôle ;
  • structurer, organiser et simplifier l’univers du « partenariat » ;
  • visualiser les offres et les demandes d’échange avec l’anticipation nécessaire au montage des opérations ;
  • suppression des intermédiaires.

 

Notre solution répond aussi à un besoin de créativité en permettant aux marques de trouver des solutions à leurs besoins immédiats mais aussi en ouvrant leurs contenus aux problématiques potentielles des autres marques. Enfin, nous proposons un accompagnement avec la mise en place de services annexes utilisables selon le niveau de l’organisation.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous avons principalement deux sources de revenus :

  • l’abonnement annuel aux services : 1 000 euros hors taxes par an pour une marque, dégressif pour des groupes de plusieurs marques pouvant aller jusqu’à 50% ;
  • les bannières publicitaires et les mises en avants des annonces.

 

Qui sont vos compétiteurs ?

Notre principal concurrent est le groupe TEC-soutions, une agence d’échange de marchandises entre entreprises qui existe depuis plus de 20 ans. Il faut également compter avec btob-en-trade.com qui existe depuis 2012 et qui propose un modèle économique inverse du notre (accès gratuit pour les marques puis flickage et commission prise sur les échanges).

EchangeMarchandises

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

A juste titre … revient souvent la comparaison avec le « Meetic du partenariat ». Les deux sites proposent de la mise en relation, chaque abonné défini son profil et poste en quelque sorte des offres et des demandes. Dans les deux cas, EchangeMarchandises n’interfère pas dans la relation qui se crée.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

La notion de confidentialité des contacts et des contenus… Pour les contacts, les marques peuvent maintenant choisir d’apparaître en « masqué » selon le degré de sollicitation qu’elles rencontrent. Pour ce qui est des contenus, nous développons un moyen pour que les marques d’un univers donné puissent voir toutes les annonces sauf celles des autres marques de ce même univers.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Un conseil qui me vient de mon premier poste chez Toys « R » Us par mon directeur des achats de l’époque qui nous disait : « on n’a pas besoin de sortir de Polytechnique pour bien faire notre métier. Il faut juste avoir du bons sens ».

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

J’admire ceux qui ont « réussi », qui sont allé au bout de leur passion, de leur idéal ou de leurs rêves et qui trouvent un bonheur à transmettre certaines clés. S’il fallait en nommer un seul, je dirais Luc Alphand.

Fondateur : Stéphane Guerquin

Investisseurs : Alexandre Champeil

Date de création : ouverture du site en septembre 2013

Nombre de salariés : N.C.

Chiffres d’affaires : N.C.

Société basée à : Paris

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
La startup du jour : EchangeMarchandises, le Meetic B2B des entreprises
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 2/2
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
Copy link