ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution

R-Pur, startup française spécialisée dans les masques anti-pollution high-tech, lève 2,5 millions d’euros auprès de Citizen Capital et de family offices.

Lancé en 2016 par Matthieu Lecuyer et Flavien Hello, R-Pur développe des masques anti-pollution à destination des utilisateurs de deux roues des sportifs urbains. Basé à Station F et incubé par HEC, R-Pur conçoit ses produits en France et à commercialiser son premier masque en 2018, le R-Pur Nano, qui prétend filtrer 99,98% des particules présentes dans l’air.

La startup parisienne revendique plus de 10 000 utilisateurs de ses masques dans le monde. R-Pur vise principalement le marché asiatique, où les villes sont particulièrement polluées. D’autres acteurs français sont également sur ce secteur, tels que Wair et Mask Génération.

R-Pur ambitionne d’atteindre les 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2019. 

R-Pur : les données clés

Fondateurs: Matthieu Lecuyer et Flavien Hello
Création: 2016
Siège social: Paris
Secteur: e-santé
Marché: masques anti-pollution
Concurrents: Wair et Mask Génération


Financement: 2,5 millions d’euros en décembre 2019 auprès de Citizen Capital et de family offices.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr