ActualitéLyonRetail & eCommerce

LDLC voit son chiffre d’affaires annuel bondir de 12%

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

LDLC poursuit son développement. L'e-commerçant lyonnais spécialisé dans les produits électroniques, qui vient de publier ses résultats financiers, fait état d'un chiffre d'affaires de 320,7 millions d'euros sur l'ensemble de son exercice 2015-2016 clos fin mars, soit une croissance de 12% sur un an. Sur le seul quatrième trimestre, la progression atteint même les 15%.

Les activités B2C de LDLC ont cru de 7,5% sur l'année, représentant 201 millions d'euros de revenus. Le segment B2B (LDLC.pro) a pour sa part bien plus progressé avec un bond de 19,8% du chiffre d'affaires, à 109 millions d'euros. Les autres activités (Maginea…) affichent elles aussi des taux de croissance à deux chiffres.

Au-delà de ces données financières, la société fondée par Laurent de la Clergerie indique également avoir progressé du côté de l'acquisition de clients. Elle en compterait 337 000 nouveaux sur l'ensemble de son exercice, et 88 000 sur les trois derniers mois.

Au-delà de cette croissance organique, LDLC a aussi acquis début avril l'e-marchand Materiel.net, l'un de ses concurrents, avec lequel il espère créer des synergies. «Avec l’intégration à compter du 1er avril 2016 de Materiel.net qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 147,1 millions d'euros, notre groupe atteint une taille significative qui le place parmi les leaders du e‐commerce en France», déclare Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC (en photo), dans un communiqué.

Avec Materiel.net, LDLC mettait également la main sur plusieurs boutiques physiques qui viennent renforcer sa stratégie cross-canal. En ce sens, LDLC présentait en mars un plan qui vise à ouvrir une centaine de magasins sous franchises d'ici à 2020.

Bouton retour en haut de la page
LDLC voit son chiffre d’affaires annuel bondir de 12%
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
[Série C] E-commerce : Byrd lève 56 millions de dollars auprès de Cambridge Capital
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media