A la uneActualitéAmérique du nord

Le directeur du Y Combinator met en garde contre l’hyperpuissance des GAFAM

Faut-il craindre la domination exponentielle des géants de la Tech? D'après Sam Altman, DG de l'accélérateur américain Y Combinator, le phénomène d'hypercroissance des Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft, est à surveiller de près. Dans une lettre publiée sur son blog et reprise par plusieurs médias américains, Sam Altman écrit: «les entreprises dont la technologie repose sur l'effet réseau sont puissantes comme jamais auparavant». Et de citer «la loi de Metclafe», dont le principe est de décupler l'adoption ou la pénétration d'un produit auprès d'une communauté. 

Plus inquiétant selon lui, «les avantages puissants (des GAFAM ndlr) ne sont toujours pas entièrement compris par les investisseurs et par les fondateurs». Première conséquence attendue par Sam Altman, la captation massive des talents, notamment des ingénieurs, par ces sociétés géantes. Elles pourraient aussi «racheter de manière agressive des jeunes sociétés qui ont des débuts prometteurs». Sans «lois antitrust» pour favoriser la concurrence, «cette tendance aura du mal à s'inverser», poursuit-il. Au final, celui qui accompagne les start-up à fort potentiel de la Silicon Valley recommande aux entrepreneurs de choisir de se positionner sur des domaines de compétences où ces géants «sont les plus faibles».

Depuis 2011, les chiffres d'affaires des GAFA ont en effet connu des croissances exponentielles, année après année, comme le montrait les données agrégées par FrenchWeb. De même, Uber, du côté des NATU a vu son chiffre d'affaires augmenter de 267% entre 2015 et 2016. Depuis 2013, l'application connaît des taux de croissance supérieurs à 200%.

Dans le même temps, Y Combinator affirme avoir accompagné 1 470 entreprises, pour une valorisation totale cumulée de 100 milliards de dollars. En 2016, l'accélérateur historique des Dropbox, Airbnb et Stripe, entre autres, a investi 27 millions de dollars. 

 

Lire aussi: Thierry Jadot (Dentsu Aegis): La fin des rentiers

[Numbers] De combien a progressé le chiffre d’affaires des GAFA depuis 2011?

[Numbers] De combien a progressé le chiffre d’affaires des NATU depuis 2011?

Bouton retour en haut de la page
Le directeur du Y Combinator met en garde contre l’hyperpuissance des GAFAM
Le cloud, accélérateur de votre transformation numérique
E-commerce: comment la startup Stockly veut en finir avec les ruptures de stock
[SEED] Retail : askR.ai lève 1,5 million d’euros pour déployer son coach virtuel en France
[SEED] Osol lève 3 millions d’euros auprès de Christophe Courtin (FLEX-O) et Romain Afflelou (Cosmo)
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide