BusinessInvestissementsLes levées de fonds

Le français Novapost lève 17, 5 millions de dollars auprès d’Accel Partners pour intensifier son développement international

La startup Novapost, qui édite une plateforme SaaS de dématérialisation de documents RH (signatures de contrats, bulletins de salaires…) vient d’opérer hier une levée de fonds de plus de 17 millions de dollars, soit un peu plus de 13 millions d’euros. Novapost fait entrer Accel Partners, le fonds d’investissement de Spotify, Facebook, Dropbox ou 99Designs. Kernel Investissements (la structure de Pierre Kosciusko-Morizet notamment) et Alven Capital, investisseurs historiques, participent aussi au tour.

Novapost revendique aujourd’hui 150 clients utilisateurs de sa solution SaaS PeopleDoc, le nom par ailleurs choisi par la société pour s’imposer sur le marché américain. Novapost mise sur les entreprises à dimension internationale, à l’instar de GDF-Suez, Total ou Canal+, et les aide à faciliter et alléger la gestion et le traitement des documents RH dans le cloud. L’entreprise, qui annonce doubler son chiffre d’affaires chaque année, compte ouvrir ses prochains marchés en Grande-Bretagne et en Allemagne. Elle est déjà présente à New York et à Boston.

Interview de Jonathan Benhamou, co-fondateur de Novapost :

Bouton retour en haut de la page
Le français Novapost lève 17, 5 millions de dollars auprès d’Accel Partners pour intensifier son développement international
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Infravia Growth veut financer une quinzaine de startups européennes dans le B2B
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future