ActualitéBusinessTech

Le Japonais Uniqlo choisit les robots de la startup française Exotec pour sa logistique

AFP

Fast Retailing, maison mère de la populaire marque japonaise de vêtements Uniqlo, a annoncé mercredi à Tokyo un partenariat avec la jeune société française Exotec, dont les robots Skypod vont équiper des entrepôts du groupe japonais pour la préparation de commandes. L’un des objectifs d’Uniqlo est de mieux gérer les commandes en terme de délais, de quantités, de déplacements, pour minimiser les pertes sur toute la chaîne, a expliqué Takuya Jimbo, directeur général adjoint de Fast Retailing, lors d’une conférence de presse dans la capitale japonaise.

Le groupe, qui gère aussi d’autres marques comme GU, veut devenir un modèle d’utilisation de technologies avancées afin de réduire temps, espaces, coûts, tâches ingrates et erreurs. « Le bon produit, en bonne quantité, au bon moment», a résumé M. Jimbo. « Nous ne pouvons pas réussir cela tout seul, nous avons besoin de partenaires internationaux, de partenaires qui possèdent des techniques révolutionnaires et soient des super-experts», a-t-il ajouté.

« L’intelligence est dans les robots autonome et économe» 

Alors qu’il y a pléthore de fabricants de robots industriels au Japon, le choix d’Exotec découle des particularités techniques du système de cette jeune pousse basée à Croix, dans la banlieue de Lille. « L’intelligence est dans les robots qui se déplacent de façon autonome et économe à l’horizontale au sol, et à la verticale entre des étagères ordinaires jusqu’à une hauteur de 10 mètres» alors qu’avec d’autres systèmes, les étagères sont elles-mêmes motrices et requièrent une installation complexe, a précisé M. Jimbo à l’AFP en aparté.

Les conditions financières de ce partenariat, qui sera évolutif en fonction des besoins d’Uniqlo, n’ont pas été détaillées mercredi. Exotec compte déjà des clients français tels que les distributeurs Carrefour, Leclerc ou encore le site de commerce en ligne Cdiscount. Son partenariat avec Uniqlo représente une étape majeure pour développer ses activités à l’étranger.

1 000 robots pour l’an prochain

« Tout s’est fait très vite» avec Fast Retailing, qui a découvert la société dans un salon de logistique en Allemagne, a raconté à l’AFP Gilles Baulard, directeur des ventes d’Exotec. « Pour nous, qui admirons le Japon pour ses robots, c’est une importante reconnaissance de voir les Japonais de Fast Retailing s’émerveiller devant nos systèmes», a commenté le président d’Exotec Romain Moulin.

Exotec, qui compte actuellement 120 salariés, prévoit de produire 1 000 robots l’an prochain pour ses différents clients. « Le temps d’assemblage d’un robot est très réduit», selon M. Baulard. « Une unité d’assemblage au Japon sera envisagée si besoin» pour Uniqlo, a-t-il précisé à l’AFP, en espérant d’autres partenariats par la suite au Japon, où Exotec installera bientôt un bureau.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Japonais Uniqlo choisit les robots de la startup française Exotec pour sa logistique
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?