Actualité

Voici le portait-robot du développeur en 2016

Le développeur-type est un homme (à 92,8%), jeune (il a en moyenne 29,6 ans), et il se voit en autodidacte (dans 69,1% des cas), apprend-on dans l'étude Stack Overflow Developer Survey 2016 publiée ce jeudi 17 mars. Pour son enquête 2016, la société qui permet aux dévelopeurs de s'entraider a interrogé 56 033 développeurs, dont il apparaît que la majorité sont Américains. 

Premier constat, ils ne sont en réalité que 13% de développeurs à être réellement autodidactes. On suppose que les autres ont donc suivi des formations ou des certifications, et se sont perfectionnés par eux-mêmes par la suite. 

JavaScript et SQL, les technologies les plus populaires

Sans surprise, et comme les années précédentes, ce sont les technologies JavaScript et SQL/SQL Server qui sont les plus populaires parmi les répondants (respectivement utilisées par 55,4% et 49,1% des répondants). Ils craignent en revanche de devoir travailler sur Visual Basic (79,5%), WordPress (74,3%) et Matlab (72,8%). 

Interrogés sur la technologie qu’ils n’utilisent pas encore, et sur laquelle ils aimeraient travailler, ils sont 15,8% à citer Androïd, 14,8% à mentionner Node.js. 

On notera qu'aux Etats-Unis, ce sont les développeurs Spark et Scala qui sont les mieux payés (125 000 dollars annuels en moyenne).

63,1% des développeurs à l'écoute de nouvelles opportunités

Une grande majorité des répondants sont occupés à plein temps (67,8% d'entre eux sont salariés, 7,1% sont en freelance, et 4,3% sont des travailleurs indépendants).

Ils sont 14,8% à déclarer être en recherche active d’emploi. Plus intéressant, ils sont 63,1% à être à l’écoute de nouvelles opportunités, sans forcément chercher activement un emploi. On apprend également dans l'étude que c'est par recommandation qu'ils trouvent le plus souvent un emploi (28,3%). 

Ce sont les designers et les cadres qui sont les plus fidèles à leur employeur actuel: ils sont respectivement 49,4% et 45,5% à déclarer ne pas chercher un nouveau travail. 

On notera que ce sont les développeurs embauchés dans des sociétés de gaming qui sont les plus satisfaits de leur travail actuel (43,5%), ainsi que ceux qui travaillent dans l’Internet (38,6%) et dans l’éducation (38,4%).

satisfaction-secteur

Le salaire, principal critère pour évaluer une opportunité professionnelle

62,7% des répondants déclarent regarder en premier le niveau de salaire proposé pour évaluer une opportunité professionnelle. L’équilibre vie privée/vie professionnelle arrive en seconde position (50,4% des répondants). Ils sont également sensibles à la culture d’entreprise (41,8%) et à la qualité des échanges avec leurs collègues (39,9%). 

Plus le salaire moyen est élevé, plus les développeurs accordent de l’importance à d’autres aspects de leur poste. C’est en Finlande et en Suède que les développeurs sont les moins sensibles au salaire. A l’inverse, c’est en Ukraine et en Pologne que le salaire a le plus d’importance (pour 70-75% des répondants). En France, 55% des répondants le placent comme une priorité.

70,1% des développeurs interrogés souhaitent apprendre à utiliser de nouvelles technologies dans leur poste, 64,3% souhaitent participer à un projet novateur. Ils ne sont que 30,1% à être sensibles à la possibilité d’évoluer professionnellement.

Les développeurs gagnent deux fois plus aux Etats-Unis qu'en France

En France, le salaire moyen d’un développeur est de 46 994 euros (52 948 dollars), contre 47 590 euros (53 630 dollars) en Allemagne, et 67 158 euros (75 654 dollars) au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, ils gagnent 106 120 dollars en moyenne. 

Sans surprise, ce sont les développeurs employés à temps plein qui gagnent le mieux leur vie.

salaire-statut

** Méthodologie: chaque année, Stack Overflow interroge sa communauté. Cette anne, 56 033 développeurs ont répondu à son enquête, à travers 173 pays. 13 540 répondants aux Etats-Unis, 1 626 personnes ont été interrogées en France. 28% des répondants sont des développeurs full-stack, 12,2% sont des développeurs back-end, et 11,4% sont des étudiants.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

[tabs]

[tab title= « La Semaine de l’Emploi: »]

Frenchweb se mobilise et organise la cinquième semaine de l’emploi dans le numérique (#SEN5) toute la semaine (portraits, interviews, offres d’emploi, tables rondes…). L’opération #SENFW, destinée à valoriser les opportunités d’emploi dans ce secteur, a lieu tous les 6 mois.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

SEN 650*200 1

Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

2 thoughts on “Voici le portait-robot du développeur en 2016”

  1. Contre-exemple : femme, 42 ans, formation initiale informatique, allergique au javascript (mais bien obligée d’y aller) et satisfaite de son travail… Les développeuses seraient elles + nombreuses en proportion en Europe?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This