ActualitéBusinessTech

L’Equateur ouvre une enquête après la publication de données de tous les habitants

AFP

L’Equateur a annoncé l’ouverture d’une enquête après la publication sur Internet de données personnelles concernant la quasi totalité de sa population sur Internet, soit 17 millions d’habitants, révélée par une entreprise de sécurité informatique.

« C’est une question très sensible, c’est une importante préoccupation pour tout le gouvernement et l’Etat», a déclaré lors d’une conférence de presse la ministre de l’Intérieur, Maria Paula Romo, qui a annoncé l’ouverture d’une enquête qui « permettra, dans les prochaines heures, d’établir avec clarté qui sont les responsables».

Un cloud non protégé

La société de sécurité informatique vpnMentor a indiqué avoir découvert sur un cloud non protégé les noms, données financières, contacts et informations civiles de quelque 17,3 millions d’Equatoriens, dont 6,7 millions d’enfants. Selon la société, l’accès au serveur, administré par la société équatorienne Novaestrat, a été restreint après l’intervention de l’équipe de sécurité informatique d’urgence du pays.

« Nous travaillons sur le sujet avec les différentes institutions concernées, non seulement celles qui ont eu leurs données dérobées, mais également les différentes institutions qui sont en charge des questions de sécurité», a précisé la ministre. « J’espère également que dans les heures qui viennent, le ministre des Télécommunications (Andres Michelena) pourra approfondir la question en apportant des informations techniques sur la protection des données», a-t-elle ajouté.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
L’Equateur ouvre une enquête après la publication de données de tous les habitants
[FW500] Lancée par eFounders, la startup Upflow veut mettre fin aux impayés des entreprises B2B
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
Just Eat
Just Eat face à une offre d’achat hostile du fonds Prosus
Copy link