ActualitéHealthcareLes levées de fondsServicesStartup

Les médicaments livrés à domicile, l’Américain PillPack lève 50 millions…

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

Nouvelle levée de fonds dans le secteur des services de livraison mais, cette fois-ci, il ne s’agit pas de food delivery, mais de produits pharmaceutiques. PillPack, une start-up américaine, vient de lever 50 millions de dollars (44,9 millions d’euros) auprès de CRV, en tant que principal investisseur, et d’Accel Partners, Atlas Venture, Menlo Ventures et Sherpa Ventures. Cette nouvelle opération porte à 62 millions de dollars les montants totaux levés par l’entreprise depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2013 par TJ Parker et Elliot Cohen, PillPack édite un service de livraison de médicaments. Après que l’utilisateur a renseigné ses informations personnelles, la start-up se coordonne avec son médecin pour la prise en charge des ordonnances, et son assurance santé pour compléter les formalités administratives, notamment en matière de remboursement. En soit, la livraison de médicaments à domicile n’est pas un concept nouveau. Les puissants distributeurs américains Walmart et Costco proposent eux aussi de telles offres. Mais c’est sur le service que PillPack compte faire la différence.

Concrètement, une fois l’inscription effectuée, l’utilisateur ne s’occupe presque plus de rien. Il reçoit ses médicaments directement à son domicile dans un colis entièrement personnalisé. Celui-ci comprend plusieurs petits sachets en plastique, chacun étant daté par jour et par heure afin de ne contenir que les médicaments à prendre à un moment donné. PillPack gère également les renouvellements de prescriptions avec les pharmacies.

La société affirme avoir déjà délivré plus de 1 million de ces petits packs depuis le lancement du service en février 2014. Pour convaincre toujours plus clients d’adopter son service, la société cible les Américains qui consomment de façon récurrente des médicaments. Citant une étude du Centers for Disease and Prevention, 22% de la population du pays consommerait régulièrement 3 médicaments ou plus. Dans ce cas, la société livre les colis toutes les deux semaines.

Les objectifs de la Start-up

Actuellement disponible dans 47 Etats américains où elle dispose des licences et des accréditations requises, la société souhaite, avec ce nouvel investissement, accélérer sa croissance et recruter davantage de personnels, notamment pour étendre le nombre de pharmacies partenaires et étendre ainsi son réseau de distribution dans le pays.

Fondateurs : Elliot Cohen, TJ Parker

Création : 2013

Lancement : février 2014

Marché : livraison de médicament à domicile

Financements : 62 millions de dollars (juin 2015)

En France, plusieurs acteurs se positionnent sur le marché des pharmacies en ligne. On retrouve notamment 1001Pharmacies, qui édite une marketplace entre clients et pharmacies. Dans ce secteur très réglementé, le ministère de la Santé a mis a disposition du public une liste des sites autorisés pour la vente de médicaments sur Internet.

Crédit photo: PillPack
Bouton retour en haut de la page
Les médicaments livrés à domicile, l’Américain PillPack lève 50 millions…
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media