ActualitéAffaires publiques

Les services secrets français espionnent aussi l’Internet

En pleine polémique autour de l’affaire Prism, le quotidien Le Monde révèle que la DGSE, elle aussi, stocke des millions de données personnelles collectées depuis Internet.

« La Direction Générale de la Sécurité Extérieure espionnerait également les télécommunications françaises », explique une enquête menée par Le Monde.

« La totalité de nos communications sont espionnées. L’ensemble des mails, des SMS, des relevés d’appels téléphoniques, des accès à Facebook, Twitter, sont ensuite stockés pendant des années », révèle d’emblée le quotidien.

L’article précise que les services de renseignements concernés par cette activité ne s’intéressent pas particulièrement au contenu mais plus au contenant : « Il est plus intéressant de savoir qui parle et à qui que d’enregistrer ce que disent les gens ». En somme, l’accent est porté sur les « métadonnées ».

La question de la légalité du dispositif  reste en suspens. En effet, la Cnil estimait récemment qu’un programme similaire au « Prism américain » n’était pas conforme à la législation française, tandis que d’autres estiment le contraire.

Ces méthodes françaises seraient néanmoins connues des politiques. Un article des Echos rappelle que « les grandes lignes de ce dispositif, avaient déjà été dévoilées par le directeur technique de la DGSE, Bernard Barbier, en 2010 ».

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. « La totalité de nos communications sont espionnées. »
    Je pense que « la totalité » est un peu exagérée : comment le gouvernement français pourrait espionner mes emails Gmail qui sont transmis en cryptés en SSL stockés sur des serveurs aux USA ?

  2. Bref, les espions espionnent, grosse surprise dites donc…

Bouton retour en haut de la page
Les services secrets français espionnent aussi l’Internet
Trottinettes électriques: la startup franco-néerlandaise Dott lève 70 millions d’euros auprès de Sofina
Covid-19: le passe sanitaire français pourrait préfigurer le dispositif européen
Microsoft lance Xbox Cloud Gaming sur les appareils d’Apple et PC
Comment Facebook veut surfer sur la popularité de l’audio, entre podcasts et « salons de conversations »
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse