ActualitéChiffres ClesTech

Les Français toujours plus accros à leur téléphone portable

Chaque mois, les Français passent 23 minutes de plus à téléphoner depuis leur mobile et envoient 20 sms de plus qu’il y a un an.

2 heures 51. C’est le temps moyen que passent chaque mois les Français à téléphoner via leur mobile, selon les chiffres publiés hier par l’Arcep.

D’après l’Observatoire de l’autorité des télécoms, cela représenterait une hausse de 23 minutes par client et par mois, par rapport à l’année précédente.

Au premier trimestre 2013, le volume global des communications téléphoniques mobiles aurait ainsi atteint 33,3 milliards de minutes, soit 5,4 milliards de minutes supplémentaires qu’au premier trimestre 2012. « Le trafic au départ des mobiles n’a cessé de croître au cours de l’année 2012 et sa croissance est d’environ 20% depuis deux trimestres », précise l’Observatoire.

Côté SMS, l’étude souligne encore une fois le fort engouement pour cette pratique. Au total, 49,4 milliards de messages ont été émis au cours du 1er trimestre 2013. Chaque client enverrait donc, en moyenne, 255 SMS chaque mois, soit 20 SMS de plus qu’à la même période l’année précédente.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Bonjour les chiffres sont assez intéressants , mais j’aimerais savoir si vous avez des chiffres pour la fin d’année 2013 ou des prévisions sur 2014 ? 

    Merci.

Bouton retour en haut de la page
Les Français toujours plus accros à leur téléphone portable
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise