Business

Levée de fonds de 1,2 millions d’euros pour LeKiosque.fr

Les investisseurs historiques, Sigma Gestion et quelques Business Angels, viennent de financer un nouveau tour de la plateforme de diffusion en ligne de magazines et journaux, LeKiosque.fr à hauteur de 1,2 millions d’euros, portant donc à près de 2,5 millions d’euros leurs investissements.

Créé en 2006 par Michael et Nathaniel Philippe, la société poursuit sa croissance et s’apprète à annoncer de nouveaux développements afin d’étoffer l’accessibilité de son offre. Nous vous en parlions il y a quelques semaines, le groupe Lagardère (propriétaire de Relay) ainsi que Prisma ont également décidé de diffuser leurs publications, portant à plus de 500 le nombre de journaux et magazines disponibles.

Depuis 1 semaine, LeKiosque développe son offre publicitaire et accueille Renault comme premier annonceur, dont la campagne est visible au lancement de l’application iPad, et présente sur les différents espaces publicitaire du service.

Côté offre, les internautes peuvent alors acheter directement à l’acte au travers du moyen de paiement inApp Purchase d’Apple ou choisir un abonnement mensuel qui leur permet de lire 5 magazines pour 4,90 euros par mois ou 10 magazines pour 8,90 euros par mois.

Ils peuvent alors consulter et archiver leurs magazines sur leur ordinateur et surtout sur leur iPad, où l‘application développée rencontre un vif succès.

Une plateforme concurrente mis en oeuvre, pour le GIE ePresse Premium, par Frederic Filloux (ex Libération, et co fondateur de 20Minutes) devrait être lancée début juin avec Les Echos, L’Equipe, Le Figaro, Libération, Le Parisien/Aujourd’hui en France, L’Express, Le Nouvel Observateur et Le Point.

Bouton retour en haut de la page
Levée de fonds de 1,2 millions d’euros pour LeKiosque.fr
Gaming : Piepacker lève 12 millions de dollars auprès de Lego
Startups: Station F lance un programme pour les grands débutants en entrepreneuriat
Droits voisins: Facebook va rémunérer une partie de la presse française
PayPal
PayPal envisage de racheter Pinterest, l’action s’envole
Atos: après une véritable série noire, le géant informatique français change de patron
E-santé: DentalMonitoring, nouvelle licorne française après une levée de 150 millions de dollars