ActualitéManagementStartup

[LeWeb’12] Neelie Kroes annonce un plan d’action à l’échelle européenne

Lors de son passage à LeWeb, la Commissaire européenne en charge du Numérique a annoncé à la presse un vaste plan d’action en faveur des entrepreneurs du web, qui passe par différentes mesures, effectives début 2013. Le plan a pour ambition de faire de l’Europe un écosystème global dynamique et innovant : éducation, business, investissement en premier plan.

La feuille de route commence par la création d’un club de « web-entrepreneurs leaders » dans lequel un groupe de 5-6 entrepreneurs du web pourront guider la Commission Européenne par leurs conseils et leur culture entrepreunariale.

La Commission souhaite aussi créer des réseaux pour mutualiser les leviers de l’écosystème numérique : réseaux d’accélérateur européens, plateformes de crowdfunding. Un encouragement au capital venture est mis en avant, mais dans l’aspect organisationnel seulement. Le plan d’aborde pas la problématique de l’équité fiscale dans l’Union, qui sera peut être la prochaine étape.

Le champ de l’éducation est également pris en compte, avec des initiatives comme la généralisation des cours en ligne, du mentoring etc..

Entretien exclusif avec Neelie Kroes, Commissaire européenne chargée de la société numérique

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[LeWeb’12] Neelie Kroes annonce un plan d’action à l’échelle européenne”

  1. « équité fiscale » : l’harmonisation européenne est effectivement une condition principale voire seconde (juste après l’éducation inculquant une culture commune européenne) au développement réel d’un écosystème économique à l’échelle européenne.

    Les initiatives rassemblant les énergies créatrices inspirées, les prises de risques entrepreneuriales, et les réseaux d’investissement seront toujours freinées en tant que créatrices d’ « european valleys » par la fragmentation fiscale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This