ActualitéMarketing & CommunicationMedia

Linkfluence et Le Monde lancent L’observatoire de la primaire socialiste

Dans le cadre de « politicosphère », le projet de suivi de la présidentielle sur et vue du web, le quotidien Le Monde et l’institut Linkfluence viennent d’annoncer le lancement de L’observatoire de la primaire socialiste.

Chaque lundi, la plateforme réalise un bilan de la semaine écoulée en proposant notamment:

  • Un palmarès des candidats les plus visibles sur les médias sociaux.
  • La part de la primaire dans les discours politiques.
  • Les articles les plus relayés.
  • Et les mots clefs de la primaire.

Le projet « politicosphère » se prolongera pour sa part tout au long de la campagne des présidentielles. Différents outils graphiques et interactifs ainsi qu’une série de décryptages seront mis en place afin d’analyser les temps forts qui animeront la sphère politique française.

L’observatoire des primaires socialiste et le projet politicosphère s’apparentent donc à la plateforme Politivox, mis en place officiellement la semaine dernière par Libération et l’institut TrendyBuzz. Une série de dispositions prises par les médias qui ne fait que souligner à quel point la stratégie numérique apparaît aujourd’hui comme un levier déterminant des élections présidentielles.

La start-up picarde, Linkfluence, se positionne comme un spécialiste des solutions d’analyse du web social. Créée, il y a 5 ans, la société compte 30 employés en France et en Allemagne. La start-up a réalisé en avril dernier une levée de fonds de 2M € auprès d’Orkos Capital et de  ses partenaires historiques: le CIC, la Société Générale et OSEO. Elle a pour clients des annonceurs, agences et institutions comme Microsoft, L’Oréal, Philips, Havas Media, DDB, Vanksen…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Linkfluence et Le Monde lancent L’observatoire de la primaire socialiste
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse