ActualitéArts et CultureBusinessEuropeLes levées de fondsTech

Maisie Williams lève 2,5 millions de dollars pour Daisie, sa start-up dédiée aux créatifs

Alors que Game of Thrones tire sa révérence, l’actrice Maisie Williams voit un de ses autres projets prendre son envol: sa start-up Daisie, dédiée à la collaboration entre créatifs, vient de réaliser une levée de 2,5 millions de dollars, selon des informations obtenues par Techcrunch. Le tour de table a été mené par Founders Fund. Les fonds 8VC ou encore Kleiner Perkins ont également participé.

Créée en collaboration avec le producteur de cinéma Dom Santry, l’application Daisie a été lancée en août 2018 en version bêta avec un accès limité. Accessible à tous depuis une dizaine de jours, elle compte déjà 100 000 membres.

Un réseau social sans followers ni likes

Derrière Daisie, il y a la volonté pour l’actrice de 22 ans et le producteur de 21 ans, de faire bouger le marché de la création. Alors que ce type d’industrie peut paraître inaccessible pour des personnes qui n’ont pas de relation dans le milieu ou viennent de plus petites villes, la start-up veut favoriser la rencontre entre créatifs et la naissance de projets entre des personnes qui ne se seraient peut-être jamais rencontrées sans ce réseau social. Il s’adresse aux créatifs quel que soit leur art: film, écriture, design, digital, maquillage… Il s’agit aussi d’un espace où ils peuvent montrer leur travail et recueillir des avis.

Dans la conception de Daisie, les deux jeunes créateurs expliquent avoir voulu éviter les travers des réseaux sociaux traditionnels: Facebook, Instagram, Twitter… Pour cela, si les personnes inscrites doivent de façon assez traditionnelle créer un profil, il n’y a ni de décompte de followers ou de likes sur la plateforme. Le but est de mettre en avant des projets de collaboration et de favoriser les rencontres. Les personnes peuvent se suivre, rechercher des projets par rapport à différents paramètres comme leur localisation, le type d’activité…

Basée à Brighton au Royaume-Uni, l’application n’est pas encore monétisée révèle TechCrunch. Cependant, la start-up constituée de 18 personnes explore plusieurs pistes, comme celle de servir de plateforme pour des entreprises à la recherche de talents pour leurs projets.

Aujourd’hui, les créatifs, et notamment les designers et graphistes, passent par Behance (propriété d’Adobe) ou encore Dribbble pour montrer leur travail. Mais ces plateformes semblent moins mettre l’accent sur l’aspect collaboratif pour la naissance de projets et ne conviennent pas à tous les types d’art.

Daisie: les données clés

Fondateurs: Maisie Williams et Dom Santry
Création: 2018
Siège: Brighton
Effectifs: 18
Financement: 2,5 millions de dollars en mai 2019

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Maisie Williams lève 2,5 millions de dollars pour Daisie, sa start-up dédiée aux créatifs
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 éditeurs de logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées