AcquisitionActualitéRetail & eCommerce

Marc Menasé à la tête d’un nouveau groupe fusionnant Menlook et l’anglais oki-ni

Fort de cette acquisition, Marc Menasé estime que la Grande-Bretagne deviendra le premier marché du nouvel ensemble à partir de 2014.

Menlook dope son internationalisation. Le site de mode masculine dirigé par Marc Menasé (également à la tête de l’association France Digitale avec Marie Ekeland) vient en effet de s’offrir son homologue britannique oki-ni.com, rapporte le quotidien Les Echos.

Le montant de l’opération n’a pas été divulgué mais celle-ci aurait été effectuée par échange d’actions. D’après le quotidien économique, cette acquisition donne naissance à un nouvel ensemble, détenu en majorité par Marc Menasé. Les quatre membres fondateurs du site marchand oki-ni deviennent également actionnaires.

Fondé en 2010 au sein du groupe MenInvest, Menlook recensait, en octobre dernier, plus de 250 marques sur trois environnements : créateur, sportswear et casual. Outre sa dimension marchande, la plateforme propose également un contenu éditorial dans le but d’aider les internautes à construire leur propre look.

Après avoir bouclé une seconde levée de fonds de 5,6M € en mai 2012, Menlook a lancé une version anglaise fin 2012 et a poursuivi cette déclinaison en espagnol, italien, allemand et néerlandais. Parmi les autres axes de développement également évoqués par le site de prêt-à-porter masculin : l’exportation de son service en Asie, avec la création d’une plateforme dédiée.

Le spécialiste du prêt-à-porter revendiquait, en octobre dernier, 1 million de visites mensuelles et un CA en croissance de 300% par rapport à l’année précédente.

Cette dernière opération devrait porter le chiffre d’affaires global de la nouvelle entité à 20 millions d’euros en 2013. Cité par Les Echos, Marc Menasé a précisé : « La Grande-Bretagne deviendra même à partir de 2014 notre premier marché ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Marc Menasé à la tête d’un nouveau groupe fusionnant Menlook et l’anglais oki-ni
[Made in océan Indien] Quelle est cette startup mauricienne qui veut digitaliser le secteur médical africain?
La stratégie du média Brut pour séduire les jeunes à l’international
Comment gérer les files d’attente avec le numérique?
FinTech: pourquoi Stripe s’allie à des banques traditionnelles comme Goldman Sachs et Citigroup
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM