ActualitéActualité MicrosoftBusinessMicrosoftTech

Microsoft dévoile les start-up de son AI Factory à Station F

Station F, inauguré le 29 juin dernier, accueille plus de 1000 jeunes pousses, dans les 34 000 mètres carrés de l’ancienne Halle Freyssinet, transfigurée après trois ans de travaux pour devenir le plus grand campus de start-up du monde. 

De grandes entreprises sont également engagées dans le projet, via leurs incubateurs corporate, comme Facebook ou Microsoft. Au total, 21 programmes d’accélération y cohabiteront. Celui de Microsoft est dédié à l’intelligence artificielle, comme nous l’évoquions dans nos colonnes en juin dernier.

Futurs champions français de l’Intelligence Artificielle

« Stimuler l’émergence de champions français de l’intelligence artificielle », telle est la vocation revendiquée par Microsoft au sein de son programme AI Factory. Sept start-up, déjà reconnues sur le marché, ont ainsi fait leur rentrée en septembre à Station F.

Quels sont les axes de ce programme d’accompagnement ? Mentoring resserré, hébergement pendant un an au sein de l’espace Microsoft de Station F, soutien des chercheurs de Microsoft et de l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), accès au programme BizSpark Plus ainsi que des conseils en matière de promotion et commercialisation de leurs solutions dans le cadre d’une démarche de co-marketing et co-selling.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode Media
Microsoft dévoile les start-up de son AI Factory à Station F
FoodTech: quand des anciens d’Uber deviennent des rivaux de Travis Kalanick
IA : Enlitic lève 25 millions de dollars pour détecter plus rapidement les cancers
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
Comment la startup School Tech souhaite digitaliser les écoles supérieures
Copy link