ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTransport

Mobilité: MyBus lève 2,4 millions d’euros pour unifier les systèmes de billetique des transports français

En France, chaque territoire est desservi par son propre réseau de transport. Résultat: des centaines de réseaux différents, tous équipés de leur propre système de billetique. Face à ce constat, MyBus, spécialiste auvergnat de la mobilité intelligente, souhaite réunir tous ces systèmes sur une application mobile unique. La start-up vient dans cette optique de lever 2,4 millions d’euros auprès du groupe EDF – via son fonds d’investissement corporate EDF Pulse Croissance – et la Banque des territoires, aux côtés du fonds Jeremie Innovation 2, du Crédit agricole Loire Haute-Loire et deux business angels. MyBus avait précédemment bouclé une levée d’amorçage de 700 000 euros fin 2016. Celui-ci était composé de capitaux apportés par les deux fondateurs Frédéric Pacotte et Franck Raynaud, des aides publiques (BPI et la région Auvergne-Rhône-Alpes), ainsi que de la Caisse d’épargne.

Fondé en septembre 2014, MyBus a développé une application mobile qui permet aux usagers de transports en commun d’acheter et valider leurs titres de transport dématérialisée depuis leur smartphone. L’application née initialement au Puy-en-Velay couvre aujourd’hui 200 réseaux de transport en France, soit 95 % des réseaux dans le pays et 450 000 habitants. MyBus développe une application spécifique à chaque ville. La solution contient un guide horaire des lignes de transport en commun, d’un système de titres de transport dématérialisée, d’un calculateur d’itinéraire, et d’un outil de partage communautaire qui permet aux voyageurs de se parler entre eux et de s’alerter en cas de perturbations ou autres problèmes.

Une forte concurrence: Mobeelity, Moovit, Citymapper, Uber, Bolt…

Selon l’Observatoire de la mobilité 2018 de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP), plus de 50% des Français utilisent régulièrement les transports publics. Un chiffre en croissance qui s’explique notamment par l’élargissement des territoires couverts (+25% entre 2014 et 2016).

En France, d’autres start-up telles que Mobeelity, plateforme intermodale de mobilité regroupant tous les services publics et privés de transports, se trouvent sur ce secteur. Sur le marché mondial des applications de transports en commun se trouvent d’autres entreprises telles que l’Israélien Moovit, le Britannique Citymapper, ou encore l’Américain Remix. Mais des acteurs du VTC comme Uber ou Bolt (anciennement Taxify) travaillent aussi à devenir la plate-forme multimodale de transport par excellence.

Avec cette levée, MyBus entend accélérer le déploiement de sa plateforme en France.

MyBus: les données clés

Fondateurs: Franck Raynaud, Frédéric Pacotte
Création: 2014
Siège social: Le Puy-en-Velay
Activité: application d’information voyageurs
Financement: 2,4 millions d’euros en juillet 2019

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Mobilité: MyBus lève 2,4 millions d’euros pour unifier les systèmes de billetique des transports français
11 millions d’euros pour la MedTech Remedee Labs
La banque, nouvelle pièce maîtresse des GAFA?
Fret routier: Convoy lève 400 millions de dollars de plus pour tenir Uber à distance
BiiG, Netwave, Addactis Software : focus sur les offres d’emploi du jour
facebook
En difficulté avec Libra, Facebook lance son service de paiement
Le Japonais Uniqlo choisit les robots de la startup française Exotec pour sa logistique
Copy link