ActualitéManagement

Mouvement de la semaine: Damien Vincent rejoint le board de Social Moov

L’ex-country manager de Facebook France va accompagner les équipes de Social Moov, une startup spécialisée dans l’achat d’espaces sur les réseaux sociaux. 

Il avait été recruté par Facebook sur simple candidature. Damien Vincent y a passé 4 ans et demi ans en charge des activités commerciales en France. Après de bons et loyaux services au sein du géant des réseaux sociaux, Damien Vincent a préféré reprendre une autre vie, celle des startups ( qui n’ont pas encore fait d’IPO ;-)

En marge de ses missions de consulting pour différentes sociétés, Damien Vincent vient de rejoindre le board de Social Moov, une startup spécialisée dans l’achat d’espaces publicitaires sur les réseaux sociaux… et surtout sur Facebook. Social Moov, qui est par ailleurs certifiée « Preferred Marketing Developer  » (PMD) depuis 2011. Pas étonnant donc pour le jeune directeur commercial de prêter un coup de main à l’équipe de Social Moov : » Je vais conseiller la société sur la stratégie et le commercial ».On devine aisément que le contact avec les équipes n’est pas récent, vu l’approche business de cette startup basée à Londres et à Paris : « On se connaissait déjà. Quand j’ai pris la décision de quitter Facebook, nous avions évoqué différentes pistes, fin 2013. Ils ont une place importante sur le marché français. Ils ont une capacité à être très agile, j’ai donc décidé de les rejoindre ».

Damien Vincent n’y conduira pas les opérations, mais va ouvrir son carnet d’adresses et faire bénéficier de son expertise du marché. Un marché qu’il connaît bien et sur lequel il n’est pas arrivé par hasard. Après des études en école de commerce, et une première expérience au sein d’une start-up orientée pub, Damien Vincent est passé par AOL pendant deux ans, avant de prendre la casquette de directeur commercial chez Advertising.com. En 2007, il intègre il rejoint MySpace France. Puis Facebook pendant 4 ans et demi.

Facebook, une marque qui continue de lui coller un peu à la peau. Mais l’étiquette semble bien lui convenir. D’ailleurs, il n’est pas parti fâché de l’entreprise de Mark Zuckerberg, de laquelle il a démissionné : » Nous nous sommes quittés en très bons termes. C’est une entreprise en phase de maturité, elle est à son deuxième stade de développement ».

Pour l’heure, Damien Vincent a un objectif: revenir à l’esprit startup, et pourquoi pas, lancer sa propre aventure un jour. L’internet des objets le tente bien. Un autre « moov » à suivre.

Film culte : Casino de Martin Scorcese

Le titre du moment: Man-O-To, Nova Tunes.

L’appli du moment : Uber ou Shazam

Une personnalité : Elon Musk, un visionnaire !

 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Mouvement de la semaine: Damien Vincent rejoint le board de Social Moov
Le cloud open source, ça change quoi?
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse
Porté par le cloud et l’e-commerce, Amazon dégage 7,8 milliards de dollars de bénéfice mais déçoit le marché