ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

MYCS, 10 millions d’euros pour démocratiser la vente de meubles sur-mesure dans toute l’Europe

Le montant

La start-up allemande MYCS, spécialisée dans vente en ligne de meubles personnalisables, a bouclé un tour de table de 10 millions d’euros mené par le fonds américain Beringea. Global Founders Capital et le fonds allemand Zimmermann Investments ont également participé à l’opération. En mars 2017, la société basée à Berlin avait déjà levé 10 millions d’euros

Le marché

Fondée en 2014 par Christoph Jung, Kachun To, Claudio Bredfeldt et Kai Sap, MYCS développe une plateforme qui permet aux particuliers de créer leur propre meuble en quelques clics, en choisissant la taille, les couleurs, les matériaux et les équipements complémentaires. Pour l’instant, les meubles proposés sont les tables à manger, les tables basses, les meubles TV, les dressings, les systèmes d’étagères et différents meubles d’assise.

Sur le site, les clients peuvent utiliser un configurateur 3D pour adapter directement leur meuble à leurs besoins. De cette manière, les consommateurs peuvent obtenir une image réalité du produit terminé avant de confirmer leur achat et ainsi créer une décoration de leur intérieur qui leur ressemble. Atout supplémentaire, les meubles sont fabriqués par des artisans experts qui sélectionnent tous leurs bois et matériaux uniquement en Europe. «Le système modulaire nous permet de vendre à des prix tout à fait raisonnables. En plus de cela, le processus de gestion logistique ayant été optimisé contribue à rendre les délais de livraison plus courts que ceux des commerces classiques», précise Christoph Jung, co-fondateur de MYCS. A ce jour, la start-up allemande est opérationnelle en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en France.

Sur le marché de la conception de meubles sur-mesure, des acteurs comment à émerger dans plusieurs pays européens. En France, la start-up Mobibam propose de créer un meuble de rangement en quelques clics qui sera livré en kit sous dix jours. La société a levé 1 million d’euros en avril pour gagner en visibilité dans l’Hexagone.

Les objectifs 

Ce nouveau tour de table doit permettre à MYCS d’améliorer l’outil de configuration 3D en ligne, avec de nouvelles options pour faciliter la décision d’achat du consommateur, et couvrir toutes les catégories de meubles personnalisables dans un futur proche. En parallèle, la société berlinoise veut poursuivre son expansion en Europe. MYCS prévoit ainsi de s’implanter dans les prochains mois en Angleterre, en Italie, aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves. Après avoir enregistré 20 millions d’euros fin 2017, la jeune pousse allemande estime que ce chiffre va doubler en 2018.

MYCS : les données clés

Fondateurs : Christoph Jung, Kachun To, Claudio Bredfeldt et Kai Sap
Création : 2014
Siège social : Berlin
Activité : vente en ligne de meubles personnalisables
Financement : 10 millions d’euros en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This