ActualitéBusinessStartupTech

N26, Resto Flash, Eram…: le Top 5 des vidéos de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 vidéos qui ont marqué la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Jérémie Rosselli, le General Manager France chez N26″]

N26 engrange 2 000 nouveaux utilisateurs français par semaine

La banque en ligne N26 est prête à conquérir le marché français. De 6 000 utilisateurs en France annoncés à FrenchWeb l'été dernier, l'application mobile en revendique aujourd'hui 30 000 au moment de son lancement. «Nous voulons passer la barre des 100 000 le plus rapidement possible», prévient Jérémie Rosselli, le General Manager France choisi par les fondateurs allemands. Sûre de son effet «bouche-à-oreille», la banque mobile précise engranger «2 000 nouveaux utilisateurs français par semaine». 

Au total, l'application affiche 200 000 clients dans 17 pays, un chiffre qui date du printemps 2016 car le nouveau compteur est encore tenu secret. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Emmanuel Rodriguez-Maroto, co-fondateur de Resto Flash »]

Resto Flash, 9 millions d’euros pour créer des services autour du ticket restaurant

Resto Flash, l'application de dématérialisation du ticket restaurant, entend, six ans après sa création, valider son modèle. Après avoir levé 5,5 millions d'euros, la société est sur le point de boucler un nouveau tour de table de 9 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques (dont Kima Ventures, Pierre Kosciusko-Morizet et Didier Kuhn), mais aussi auprès de nouveaux fonds, confie à FrenchWeb Emmanuel Rodriguez-Maroto, le co-fondateur, à l'occasion des Napoléons 2017. Du célèbre voucher digital à la plateforme de services, elle compte aujourd'hui accélérer dans le B2B et proposer une nouvelle expérience du déjeuner aux salariés des grandes entreprises.

Avec cette levée de fonds, Resto Flash compte s'étendre dans six pays et étendre sa gamme de services. Parmi les développements lancés, la possibilité de transférer de l'argent à un ami, enregistré sur son application. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Renaud Montin, directeur marketing et digital chez Eram »]

Eram arrive à pas de loup sur le modèle de la marketplace pour les créateurs

Les temps sont plus difficiles pour les retailers historiques du monde de la chaussure et de l'habillement. A l'image de son concurrent Vivarte qui détient la marque André, dans la tourmente, le groupe Eram vient d'annoncer son intention de fermer ses 28 magasins en Belgique. Pour ce groupe 100% familial créé en 1927 et propriétaire de 12 marques (dont Tati, Gemo, Mellow Yellow, Bocage), il s'agit notamment de résister aux assauts des pure players, tels que Zalando, Spartoo, Sarenza, mais aussi à l'offensive d'Amazon en matière de prêt-à-porter, qui a fait venir une dizaine de marques dans sa verticale mode. 

Dans un tel contexte, le groupe, qui a généré 1,5 milliard d'euros de chiffres d'affaires en 2015, doit limiter les pertes et conserver ses marges en France, son principal marché avec 300 magasins. «Ces opérateurs traditionnels ne réalisaient plus que la moitié des ventes de chaussures en France en 2015, contre 60% en 2010», observait en décembre 2016 une étude Xerfi.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Fabrice Dedeye, CEO France de Campanda »]

L’Allemand Campanda lève 10 millions d’euros, Michelin entre au capital

A l'heure de l'économie collaborative, tout se partage, même les camping-cars. En réalisant sa troisième levée de fonds de 10 millions d'euros, l'Allemand Campanda entend capter une nouvelle manne dans le secteur du tourisme, celle qui permet à des particuliers de mettre en location leur véhicule sur la plateforme.

Pour cette nouvelle opération, qui porte à près de 20 millions d'euros les montants investis, Campanda a convaincu Michelin. L'industriel français est investisseur principal sur ce tour, auprès des historiques, le fonds Ecomobility Ventures (Orange, Total), Idinvest Partners, Ringier Digital Ventures AG, Accel Partners, mais aussi le Groupe Arnault.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Laure de Carayon, fondatrice de China Connect, et Stéphane Distinguin, fondateur et CEO de Fabernovel »]

Le Débrief de la semaine

Pour le Débrief de la semaine spécial Chine, FrenchWeb a reçu Laure de Carayon, fondatrice de la conférence China Connect. La prochaine édition se déroulera les 1 et 2 mars à Paris. A ses côtés, Stéphane Distinguin, fondateur et CEO de Fabernovel, qui vient d'acquérir la société chinoise Velvet Group.

Parmi les sujets abordés :

  • les chiffres de Facebook
  • le Danemark et son ambassadeur auprès des GAFA
  • l'entertainment et les FinTech en Chine.

 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This