ActualitéArts et CultureBusinessDivertissementJeux Video

Netflix confirme ses ambitions dans le jeu vidéo avec « Stranger Things »

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Netflix, présent pour la première fois au salon du jeu vidéo E3 à Los Angeles, a confirmé ses ambitions dans ce secteur en dévoilant mercredi de nouveaux titres tirés de séries originales, comme « Stranger Things ». « On travaille sur du contenu original depuis longtemps chez Netflix (…), donc nous sommes à la recherche de nouvelles opportunités pour ouvrir l’univers de ces séries et de ces films à d’autres médias», a déclaré Chris Lee, directeur des jeux interactifs chez Netflix, leader mondial de la vidéo en streaming.

Parmi les titres dévoilés mercredi à l’E3, « Stranger Things 3: The Game », un jeu d’aventures au graphisme rétro, basé sur la troisième saison de la série, disponible le 4 juillet sur les principales consoles, notamment la Nintendo Switch, la Playstation 4 (Sony) ou la Xbox One (Microsoft) avant une version pour mobile en 2020, a détaillé Netflix, qui ne créé pas les jeux mais travaille avec un studio de création. Ce n’est pas la première fois que Netflix met les pieds dans le « gaming » mais sa présence était jusque là modeste, avec le jeu gratuit pour mobile « Stranger Things: The Game » sorti en 2017.

Les gamers, la nouvelle cible Netflix

Le groupe a aussi indiqué que des personnages de la série continueraient à apparaître dans le jeu vidéo phénomène « Fortnite». La série « fantasy » « Dark Crystal : Le temps de la résistance » (« The Dark Crystal: Age of Resistance ») va elle aussi être déclinée en jeu vidéo de tactique militaire, dont la sortie est prévue cette année, a dit Netflix mercredi. Le jeu vidéo peut aider le groupe à atteindre un nouveau public en pénétrant l’univers des gamers et à se distinguer de ses rivaux à l’heure où la concurrence se fait de plus en plus féroce.

Les deux univers de la vidéo et du jeu se rapprochent d’ailleurs de plus en plus, et les grands noms du « gaming » ou de la « tech » se lancent tous dans des services de jeu par abonnement, en streaming ou à télécharger, précisément sur le modèle qui a fait le succès de Netflix, qui revendique aujourd’hui presque 150 millions d’abonnés dans le monde. Dans un processus inverse, Netflix a annoncé en début de semaine avoir acheté les droits d’un film adapté du jeu Ubisoft « Tom Clancy’s The Division » qui mettra en scène les stars Jessica Chastain et Jake Gyllenhaal (qui co-produisent également le film) dans un New York ravagé par un virus.

Bouton retour en haut de la page
Netflix confirme ses ambitions dans le jeu vidéo avec « Stranger Things »
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon
[Seed] la marketplace des artisans d’art, Meillart, accueille Thibaud Elzière à son capital

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media