AcquisitionActualitéBusinessHealthcareInvestissements

MedTech : Dassault Systèmes signe la plus grosse acquisition de son histoire avec le rachat de Medidata

Déjà très présent dans l’aéronautique, comme en témoignent ses partenariats avec les géants Airbus et Boeing qui utilisent sa plateforme 3DExperience pour moderniser leurs processus industriels, Dassault Systèmes compte également jouer les premiers rôles dans le secteur de la santé. Et pour y parvenir, l’éditeur français de logiciels industriels vient de frapper un grand coup en s’offrant Medidata, éditeur américain de logiciels pour le suivi d’essais cliniques, pour 5,8 milliards de dollars. 

Il s’agit tout simplement de la plus grosse acquisition de l’histoire du groupe tricolore. C’est la première fois qu’une acquisition de Dassault Systèmes dépasse le milliard de dollars, a indiqué Pascal Daloz, directeur général adjoint du groupe français. Déjà approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux entreprises, l’opération doit être finalisée au cours du dernier trimestre 2019. 

Fondée en 1999, Medidata développe des logiciels à destination des hôpitaux, des cliniques, des sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, des fabricants d’appareils médicaux et des centres de recherche pour gérer leur back-office, analyser leurs données et suivre les essais cliniques. A ce jour, l’entreprise américaine compte plus de 1 300 clients, représentant plus de 150 000 utilisateurs qui travaillent sur de nouveaux traitements pour des millions de patients. L’an passé, Medidata, qui compte 2 800 employés et 16 bureaux dans le monde, a réalisé un chiffre d’affaires de 636 millions de dollars en 2018 et enregistré un bénéfice net de 51,9 millions de dollars.

Un rachat qui vient compléter la plateforme 3DExperience

Le rachat de Medidata va permettre à Dassault Systèmes de compléter sa plateforme 3DExperience, qui regroupe des logiciels de modélisation 3D du groupe pour permettre une gestion de projet industriel de bout en bout. Cette suite logicielle représente près du quart du chiffre d’affaires du fleuron français du software. L’intérêt de Dassault pour le secteur médical n’est pas nouveau dans la mesure où le groupe français collabore déjà avec des sociétés biopharmaceutiques, des sociétés de biotechnologie, des fabricants de dispositifs médicaux, des instituts de recherche et des organismes de réglementation gouvernementaux «pour développer et mettre sur le marché des produits et des technologies de santé innovants».

Pour Dassault Systèmes, l’acquisition de l’éditeur américain représente un pas supplémentaire vers la médecine personnalisée. Basculer vers une médecine prédictive et personnalisée, c’est d’ailleurs l’objectif de la start-up française DNA Script, spécialisée dans la synthèse de l’ADN, qui a levé 35 millions d’euros en mai. «La récente expansion de Medidata dans l’analyse de données réelles couplée à la puissance de la modélisation et de la simulation démontre la capacité des environnements virtuels à servir de catalyseur pour la prochaine génération de thérapies incluant le patient», estime Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
MedTech : Dassault Systèmes signe la plus grosse acquisition de son histoire avec le rachat de Medidata
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link