ActualitéAsieMarketing & CommunicationTech

Neutralité du net: l’Inde refroidit les ambitions de Facebook dans l’accès à Internet avec son service «Free Basic»

Revers pour les ambitions de Facebook dans l'accès à Internet à bas prix. La firme de Mark Zuckerberg avait lancé en Inde, dans le cadre de son projet Internet.org, le service «Free Basics», qui propose à ses utilisateurs d'accéder à plusieurs services Internet de base : lecture des actualités, consultation de la météo, des offres d'emploi locales, accès à Facebook ou encore à des messageries instantanées comme Messenger.

Un service d'accès limité à Internet qui visiblement n'est pas du goût du Telecom Regulatory Authority of India, le gendarme des télécoms dans le pays, qui vient de publier un document interdisant de proposer des tarifs différents selon les accès aux contenus proposés : «Aucun fournisseur de service ne doit offrir ou appliquer des tarifs discriminatoires à des services de données sur la base du contenu», peut-on lire, sans quoi les opérateurs pourront être sanctionnés par des amendes.

Un tel système s'opposerait au principe de neutralité du Net estiment les opposants au projet. Fin décembre, Mark Zuckerberg publiait une tribune dans le Times of India dans laquelle il estimait : «Dans toute société, il y a certains services de base qui sont si importants pour le bien-être des gens que nous espérons que tout le monde puisse y accéder librement». Le fondateur de Facebook précisait également qu'une trentaine de pays «ont reconnu Free Basics comme un programme compatible avec la neutralité du net et bon pour les consommateurs».

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Neutralité du net: l’Inde refroidit les ambitions de Facebook dans l’accès à Internet avec son service «Free Basic»
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link