ActualitéBusinessMedia

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Tim Cook prend Apple en main, encore des pertes pour Sony,  Facebook vise les gros annonceurs, l’outil collaboratif Asana, sites de journaux US en hausse.

Avec Tim Cook, le management bouge chez Apple

Tim Cook (50 ans) avait promis qu’Apple ne changerait pas quand il a pris la tête de l’entreprise en août dernier. Mais il a déjà pris en main les opérations et se penche aussi sur des secteurs qui n’ont jamais intéressé Steve Jobs remarque le Wall Street Journal. Il a restructuré la division Education qui vivait de manière quasi autonome jusqu’à présent. Il est aussi plus communiquant envers les employés que ne l’était Jobs. Il envoie régulièrement des emails qui s’adressent à tous ceux qui travaillent chez Apple. Contrairement à Jobs, Cooks a annoncé qu’Apple donnerait pour des associations à but non lucratif, jusqu’à concurrence de 10 000 dollars par an par et par employé.


Sony plonge


Le yen fort, les inondations en Thaïlande où ses sous-traitants ont des usines, et des ventes en berne aux USA et en Europe : du coup Sony annonce des pertes pour son annéee financière qui se termine en mars prochain. Sony les estime à 1,2 milliard de dollars après avoir prévu 800 millions de bénéfice.
Mauvaise nouvelle pour les 168 2000 employés de Sony, et pour l’Américain Howard Stringer qui est à la tête de l’entreprise depuis juin 2005. Le New York Times estime pourtant qu’avec 90 millions d’abonnés la plateforme PlayStation Network est le seul rival de l’iTunes d’Apple dans le monde.


Facebook et les gros budgets de la pub

La valeur estimée de Facebook tourne maintenant autour de 70 milliards, et elle repose sur l’idée que les grandes entreprise vont beaucoup dépenser pour y faire de la publicité. Mais pour l’instant les revenus publicitaires de Facebook viennent principalement de petits annonceurs. Facebook est sous pression, il doit attirer les grandes marques qui dépensent des milliards actuellement à la télé, la radio et dans la presse papier. Ford ou l’opérateur du câble Verizon n’ont mis que 5% de leurs annonces en ligne sur Facebook en août et septembre selon ComScore. Les internautes US passent 15% de leur temps en ligne sur Facebook, mais le réseau n’attire que 6,4% des dépenses publicitaires en ligne selon eMarketer. Facebook a donc encore des progrès à faire.


Un des co-fondateurs de Facebook lance Asana

Deux ans après avoir quitté Facebook, Dustin Moskovitz (un des cofondateurs du réseau social) et Justin Rosenstein (un des premiers employés) ouvrent enfin leur société au public et lancent Asana, une web application qui permet de gérer des taches à plusieurs, en assignant à chacun des missions précises, et en suivant leur progression en temps réel. Mais les utilisateurs doivent prendre le temps, comme avec d’autres outils collaboratifs du type Jive, Salesforce.com, Yammer, Dropbox, ou Google, de transférer leurs informations vers l’outil et de le maintenir à jour. Asana a levé 10,2 millions de dollars avec l’aide d’investisseurs comme Benchmark Capital ou Andreessen Horowitz.


Bonne audience online pour le Wall Street Journal et le New York Times.

Selon les derniers chiffres pour la période de six mois qui se terminait le 30 septembre, la diffusion de leur version papier continue à décliner, mais la fréquentation de sites de grands journaux américains et leur version numérique payante progressent : 537 000 abonnés payants pour le Wall Street Journal,  380 000 abonnés payants pour le New York Times.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This