ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Quand l’IPO de Facebook ne profite pas qu’à Zuckerberg, le Superbowl et Internet, Google recrute chez Apple, crash Internet pendant les JO de Londres ? Facebook paie des hackers.

1.6 milliard de dollars pour la COO de Facebook

Sheryl K. Sandberg, COO (chief operating officer) de Facebook, devrait, si tout se passe comme prévu, se retrouver avec 1,2 milliard de dollars lorsque le réseau social sera introduit en bourse. C’est ce que note le New York Times qui souligne qu’elle était en Suisse au sommet de Davos pour parler des femmes (qui forment la majorité des 845 millions d’utilisateurs de  Facebook). Un discours de Sandberg dans un collège américan où elle invite les femmes à agir, a attiré plus de 200 000 visiteurs sur YouTube.


Les nouveautés  du Superbowl

Pour la première fois cette année, la finale du Super Bowl, qui est regardée par 110 millions de téléspectateurs était diffusée légalement et gratuitement en streaming sur Internet souligne TechCrunch. Les internautes pouvaient revenir en arrière et choisir quatre angles de caméras. Seule différence avec la diffusion télévisée, les pubs TV n’étaient pas diffusées sur le Net alors qu’elles sont toujours spécialement conçues et appréciées.  Au passage, Twitter souligne que dans les trois dernières minutes de la finale il  y avait en moyenne 10 000 tweets par seconde à propose du match.


Google recrute chez Apple

Google vient de débaucher un des membres de l’état major d’Apple, Simon Prakash, senior director of product integrity (responsable de la qualité des produits Apple), de l’iPhone aux iMac note Venture Beat. Ceci alors que le ministère américain de la Justice enquête sur l’existence d’un accord de non débauchage de personnel entre Apple et Google.


Des pannes d’Internet pendant les J.O. de Londres ?

Dans une brochure officielle (PDF)  le gouvernement britannique attire l’attention des entreprises sur les risques de ralentissement ou même de crash de leurs accès Internet pendant les Jeux Olympiques de Londres en raison de la hausse du trafic remarque le Guardian qui pourrait empêcher aussi les employés qui travaillent à domicile d’assurer leurs taches habituelles via Internet.


Facebook et les pirates

« Depuis août dernier, le réseau social récompense financièrement les pirates informatiques qui parviennent à mettre à mal la sécurité du site. Ces pirates éthiques renoncent à tirer profit de leurs découvertes, en échange de quoi, Facebook garantit qu’ils ne seront pas poursuivis en justice et leur verse même une récompense. «En six mois, nous avons déjà déboursé 190 000 dollars au total», a chiffré cette semaine le responsable de la sécurité chez Facebook, Joe Sullivan. Le montant de la récompense dépend de l’importance de la faille découverte. Le minimum a été fixé à 500 dollars. Pour avoir découvert un bug particulièrement important, un hacker s’est vu remettre une somme dix fois plus importante. » signale Le Matin.


Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This