ActualitéFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fonds

Finaho lève 4 millions d’euros, Newfund participe au tour

Finaho se spécialise sur la location financière pour PME/TPE

Il y a du nouveau du côté du financement des PME et TPE. Parfois en difficulté pour obtenir un prêt auprès d’une institution bancaire, les dirigeants de ces petites et moyennes structures se tournent alors souvent vers la location financière. En 2011, ce marché alternatif à celui du prêt bancaire représentait 22 milliards d’euros investis selon des chiffres publiés par HSBC. Un nouvel acteur parisien vient de se lancer : Finaho.

Une solution alternative au prêt bancaire

La location financière s’adresse aux entrepreneurs qui ne disposent pas des garanties suffisantes pour obtenir un prêt: ils peuvent alors solliciter une location de longue durée d’un bien, matériel ou immatériel (logiciels, site web…). La société verse ensuite un « loyer » à l’organisme qui achète pour son compte le matériel en question. Ce « loyer » est comptabilisé en charge d’exploitation. Un boulanger sollicitera par exemple un spécialiste de la location financière pour pouvoir s’équiper d’un nouveau four à pain. L’entrepreneur ne peut pas se porter acquéreur du bien pour une valeur résiduelle et l’activité n’est pas soumise à la réglementation bancaire, contrairement au crédit-bail. Les sociétés d’informatique, de transports, utilisent souvent ce type de financement. La valeur des biens financés n’excède généralement pas 10 000 euros, le montant n’apparaît pas dans les actifs inscrits au bilan.

Pour attirer de nouveaux clients, les sociétés de location financière concluent des partenariats avec des entreprises qui fournissent des équipements professionnels. Ces partenaires privilégieront alors cet acteur de la location financière plutôt qu’un autre si l’un de leur client nécessite d’être orienté vers une solution de financement alternative au prêt bancaire.

Finaho ciblera les sociétés très récemment créées

Finaho, qui vient de se lancer sur le marché français, vient concurrencer des acteurs implantés depuis de nombreuses années comme Locam, Grenke, Viatelease, ou encore Parfip Lease. »Pour 2014, notre objectif est d’atteindre les 50 partenariats et le financement de 2 000 projets » annonce la directrice commerciale de Finaho Karine Armand, une ancienne de chez Parfip Lease. A titre de comparaison, Locam revendique 3 000 partenaires et la gestion de 295 000 dossiers ». « Notre marché est très atomisé, beaucoup d’acteurs sont présents » poursuit Karine Armand. Pour se différencier, Finaho compte axer sa stratégie sur les sociétés nouvellement créées, qui ne disposent pas encore d’un premier bilan d’activité. Mais la directrice commerciale ne dévoilera pas les critères d’étude précis des dossiers reçus, confidentialité oblige.

Pour son lancement, la société vient de boucler la levée de 4 millions d’euros. Les co-fondateurs Tanguy Boullet et Olivier Berthelot sont les premiers apporteurs de capitaux, ont également participé à cette levée Newfund Management ainsi que – dans une moindre mesure-, quelques business angels. François Veron, fondateur de Newfund Management explique d’ailleurs: « Nous avons décidé d’investir dans Finaho car il s’agit d’une construction originale qui réunit à la fois un professionnel du marché de la dette et du crédit, Cartesia, et des spécialistes de la location financière ». Le co-fondateur Olivier Berthelot avait en effet précédemment fondé Flat Lease group, qu’il continuera de diriger.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This