ActualitéManagementStartup

Paris 2014, ou le projet d’une Silicon Valley à la française

100 000 m2 pour les jeunes entreprises innovantes. C’est le projet d’ouverture de nouveaux incubateurs pris en charge par la Ville de Paris d’ici 2014. Sur le blog du magazine Challenges, qui a recueilli les propos de Jean-Louis Missika – adjoint au Maire de Paris chargé de l’innovation, de la recherche et des universités – on apprend que la Ville veut augmenter les incubateurs pour héberger les startups de demain, en profitant du chantier du Grand Paris et apporter de nouvelles solutions immobilières, comme le projet Aquafutura à Ivry : une plateforme scientifique et un nouvel incubateur de 4.000 m².

La capitale ouvre également ce mois-ci un nouvel incubateur, baptisé Nord-Express et pris en charge par Paris Incubateurs. Ce nouveau lieu offre des espaces de 27 000 m2, et concerne trois filières : Les filières des éco-activités, du jeu vidéo et du numérique. L’objectif de Nord-Express est d’abord d’offrir un espace de travail, mais aussi des services dédiés aux conseils et à l’expertise.

Crédit photo : Challenges

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Aux USA ils sont implanté à San Francisco et nous ils veulent nous implanter à Ivry ! Ouahhh la classe ! Pourquoi ne pas choisir une région comme Bordeaux pour ce genre projet ? Pourquoi toujours Paris ? Ca ne va pas améliorer l’idée que je me fais des politiques…

    1. peut-être parce que c’est un projet pris en charge par la Ville de Paris ?? La question qu’il faut se poser, c’est « mais que font les autres villes françaises ? »

  2. Parce que j’ai déménagé? lol
    Oui la question c’est plutôt ça, subventions? nouveaux bureaux google? Comprends tu toujours le choix des villes des jeux olympiques? Mieux : des artistes français envoyés à l’eurovision ? Sinon peut être pour la symbolique capitale tu sais, et puis force d’agences réputées, et annonceurs qui rechignent moins quand tu nommes un code postal tel que celui ci. Et les politiques à Bordeaux ! c’est vrai il n’y en a pas. Juppé par exemple lui était japonnais !:)

Bouton retour en haut de la page
Paris 2014, ou le projet d’une Silicon Valley à la française
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises