ActualitéStartup

[Paris sportifs] Betkup mise sur les pronostics en ligne

Fondée en 2008, Sofun Gaming, spécialisée dans le pari en ligne communautaire, a créé Betkup.fr, un site de paris sportifs. Après une levée de fonds de 500k€ auprès de différents business angels en mai dernier, Betkup a obtenu, en novembre 2011, l’agrément de l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne (ARJEL), qui lui permet d’introduire des mises d’argent.

Betkup propose des concours de pronostics sur des événements sportifs, appelés "kups". Les joueurs peuvent alors lancer les paris, ou créer une « room » pour lancer les pronostics. Betkup prélève une commission entre 13 et 25% de la cagnotte en fonction du nombre de participants, les gagnants du concours se partagent le reste de la mise remportée.

Le marché des paris en ligne sportifs n’est pas florissant, dominé par les offres de bookmakers traditionnels. Mais l’année 2012 s’annonce riche en événements: Tournoi de Roland Garros, Grand Chelem US Open, Jeux Olympiques de Londres… Betkup espère recruter 15000 joueurs actifs, et obtenir une mise globale de 400K€ sur le site.

Entretien avec Julien de Préaumont, président et fondateur de Sofun Gaming – Betkup.fr

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Une démarche très originale par rapport à la concurrence. Un système différent des côtes habituelles, à tester.

Bouton retour en haut de la page
[Paris sportifs] Betkup mise sur les pronostics en ligne
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis