AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsTech

Pourquoi Google mise 2,6 milliards de dollars sur Looker

Troisième acteur du marché du cloud après Amazon et Microsoft, Google renforce ses services dans le domaine avec l’acquisition de Looker. Un rachat pour lequel le géant américain débourse 2,6 milliards de dollars. De son côté, la start-up fondée en 2011, a collecté plus de 280 millions de dollars depuis sa création et était dernièrement valorisée à 1,6 milliard de dollars. 

Qu’a développé Looker? La start-up basée à Santa Cruz, en Californie, est spécialisée dans l’analyse des données. Sa solution permet à ses clients de gérer d’importantes quantités de données provenant de sources variées pour les accompagner dans leurs prises de décisions. Elle peut proposer ses services à des sociétés évoluant dans des domaines variés: médias, retail, santé…

1 700 clients

«L’ajout de Looker à Google Cloud va nous permettre d’offrir aux clients une solution d’analyse plus complète, allant de l’ingestion des données à la visualisation des résultats, en passant par l’intégration de données et d’insights dans leurs flux de travail quotidiens », explique Google. «Cela nous aidera également à fournir des solutions d’analyse spécifiques à une industrie donnée dans les principales verticales, qu’il s’agisse de l’analyse de la chaîne logistique dans la vente au détail; de l’analyse des médias dans le divertissement; ou de l’analyse de la santé à l’échelle mondiale».

Avec Looker, Google poursuit également sa stratégie multi-cloud. Ainsi, les clients pourront continuer à bénéficier de la fonctionnalité multi-cloud de Looker et de sa capacité à rassembler les données d’applications SaaS telles que Salesforce, Marketo et Zendesk… Mais aussi de celles provenant d’autres services cloud comme Amazon Redshift, Microsoft SQL Server ou encore Oracle.

Cette acquisition scelle aussi le rapprochement de deux entreprises qui se connaissent très bien, puisqu’elles partagent déjà 350 clients comme BuzzFeed, Hearst, King ou encore Yahoo!.  Au total, Looker revendique plus de 1 700 clients avec des bureaux un peu partout dans le monde, à New York, Londres, Tokyo ou encore Dublin. L’acquisition devrait être achevée plus tard dans l’année, une fois toutes les approbations réglementaires obtenues.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This