ActualitéAmérique du nordBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Soutenue par General Atlantic, la social marketplace Depop part à l’assaut du monde

Depop, social marketplace londonienne spécialiste de la mode, a levé 62 millions de dollars dans une série C menée par General Atlantic, fonds d’investissement américain connu pour avoir soutenu Uber, Alibaba, Airbnb ou encore Lenovo. Les investisseurs historiques Balderton Capital, HV Holtzbrinck Ventures, Octopus Ventures ou Creandum ont également participé à ce nouveau tour de table. Au total, Depop a désormais levé plus de 105 millions de dollars depuis sa création à Milan en 2011 par Simon Beckerman (l’entreprise a déménagé à Londres en 2012).

Depop: un public principalement âgé de moins de 26 ans

Sous forme d’application mobile, Depop permet aux utilisateurs de publier, vendre et revendre des articles de mode (vêtements et accessoires) à des groupes de followers et d’amis, à la manière d’un réseau social dédié au shopping. Les entreprises peuvent également disposer d’un profil sur l’application. Elles peuvent y cibler un public principalement âgé de moins de 26 ans (à 90%). Au Royaume-Uni, jusqu’à un tiers de tous les 16-24 ans disposeraient par ailleurs d’un compte sur l’application. Depop revendique désormais plus de 13 millions d’utilisateurs, ainsi qu’une croissance de son chiffre d’affaires de 100% ces dernières années. L’entreprise prend une commission de 10% sur chaque transaction.

La mode représente le plus grand segment BtoC de l’e-commerce, selon Statista. Le marché pesait 524,9 milliards de dollars dans le monde en 2018. Il devrait connaître un taux de croissance annuel composé de 10,3% jusqu’en 2023, où il vaudra pas moins de 872,6 milliards de dollars. D’ici à 2022, Forrester estime en outre que 36% de toutes les ventes retail du secteur de la mode se feront en ligne, contre 27% en 2018.

Les Etats-Unis, bientôt le premier marché

L’entreprise de social shopping prévoit aujourd’hui d’utiliser ces nouveaux fonds pour s’étendre à l’international, en commençant par un focus sur les Etats-Unis. Le pays devrait bientôt représenter le premier marché de Depop, avec cinq millions d’utilisateurs aujourd’hui et un objectif de 15 millions dans les trois prochaines années. Aux Etats-Unis, justement, l’industrie de l’e-commerce dédié à la mode connaît une forte croissance. Selon d’autres chiffres de Statista, le marché pèsera près de 100 milliards de dollars en 2021, contre 68 milliards en 2017.

Mais Depop devra y faire face à des rivaux déjà bien implantés tels que Vinted, ThredUp ou Poshmark, mais aussi Instagram et Pinterest, qui ont accentuer leurs efforts en e-commerce ces derniers mois. La marketplace prévoit pour cela de continuer à développer sa technologie avec des algorithmes de détection et de recommendation d’images.

Depop: les donnés clés

Fondateur: Simon Beckerman
Création:
2011
Siège social:
Londres
Activité:
application de social shopping
Financement:
62 millions de dollars en juin 2019

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Soutenue par General Atlantic, la social marketplace Depop part à l’assaut du monde
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 2/2
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
Copy link