ActualitéEuropeTech

Quels sont les développeurs les plus recherchés?

C’est un secret pour personne, le profil de développeur, homme ou femme, est une denrée rare sur laquelle les entreprises ont du mal à mettre la main. La demande est encore plus importante chez les ESN (Entreprises de Services du Numérique, ex SSII ndlr), mais aussi chez les grandes entreprises de l’Internet et des télécommunications (voir notre TOP 60 des recruteurs).

Frenchweb a interrogé plusieurs cabinets de recrutements spécialisés sur ces profils pour comprendre la pénurie et quels profils étaient les plus recherchés par les entreprises.

[tabs][tab title= »Chez Clémentine : Le Java et le .Net ont moins la cote chez les jeunes »]

Dans quels secteurs en particulier le besoin est-il le plus important ?

Cette évolution concerne tous les secteurs. Parmi les secteurs d’activités les plus demandeurs : les services aux entreprises (on trouve évidemment les sociétés de services / SSII, commerce et distribution, médias et communication.

Pourquoi ?

Les entreprises sont de plus en plus en demande de développeurs, notamment pour les aider dans leur transition vers le numérique.

Quels profils de développeurs sont les plus demandés ?

Concernant les compétences les plus demandées, on trouve « SQL Serveur », puis « .Net/ ASP/ Silverlight/ C#/ Framework/ J# / WEB2 » et « HTML/JavaScript », et enfin « PHP ».

Les profils les plus difficiles à trouver pour les employeurs seraient les développeurs Java ainsi que les développeurs spécialisés dans les technologies de Microsoft (dans l’ordre .NET, les développeurs SharePoint et C#), car pas suffisamment répandues pour répondre aux demandes des entreprises. Ce qui est paradoxal : les langages les plus recherchés comme Java ou .NET sont anciens et ont moins la cote chez les jeunes diplômés, qui sont pourtant les profils les plus recherchés par les entreprises, car moins chers !

[/tab][/tabs]

[tabs][tab title= »Chez InTeam : Une hausse sur les profils seniors »]

Quels profils de développeurs sont les plus demandés ?

Nous réalisons près de 200 recrutements en CDI en Ile-de-France par an, via une équipe de 10 consultants. Nous pouvons donc établir que :

Les demandes sur .NET, JAVA, et PHP restent très fortes mais constantes. On constate notamment une vraie hausse sur les demandes de profils sénior (expérience supérieure à 5 ans) et une focalisation sur les experts Symfony 2. Depuis trois ans, nous constatons une explosion des demandes sur les profils Mobile (iOS et Android). Les demandes d’experts JS, Angular, Backbone se sont vues multiplier par trois ces 12 derniers mois.

On note aussi une émergence forte des demandes sur les profils pénuriques comme RUBY, Datascientist, DevOps.

Pourquoi ?

De manière simple, cette pénurie s’explique de manière factuelle et contextuelle, à savoir :

La croissance exponentielle du secteur numérique / digital depuis plus de 10 ans. Ensuite, il n’y a pas assez d’établissements scolaires pour former le nombre d’étudiants/ressources nécessaires. Il y aussi un manque d’anticipation de ces besoins de la part des politiques.

Il faut également dire qu’il y a un manque de confiance des entreprises sur des profils Jeunes Diplômés. A cela s’ajoute une fuite des cerveaux en raison du manque d’attractivité de beaucoup d’entreprises françaises auprès de ces cibles.

Dans quels secteurs en particulier le besoin est-il le plus important ?

Mon constat est qu’il n’y a pas de secteur plus touché que d’autres. Je dirais plutôt que cela dépend des orientations et des stratégies des entreprises. Structurellement, ce sont les sociétés qui vont avoir une stratégie de développement fortement axée sur le digital qui en seront naturellement le plus touchées.

[/tab][/tabs]

[tabs][tab title= »Chez Ineva-Partners : Le polyvalent sur Front et Back »]

Quels profils de développeurs sont les plus demandés ?

Profils ingénieurs : formation qui apporte une connaissance large et solide sur l’ensemble des technos et du développement à la gestion de projet.
Développeurs Full Stack : Polyvalents, et experts.
Développeurs Python / Django
Experts Node.js / Angular

​Pourquoi ?

On recherche de plus en plus de développeurs Full Stack : des profils pouvant intervenir sur la partie Front et Back et qui soient capable de s’adapter à toutes les problématiques sur l’ensemble des nouvelles technos. C’est un profil répandu aux États-Unis, mais encore assez rare sur le marché en France, donc les salaires sont encore aléatoires.

Les startups évoluant sur de la data, les équipes techniques ont besoin d’experts Python principalement.

Dans quels secteurs en particulier le besoin est-il le plus important ?

Le secteur qui recrute le plus est l’e-commerce / les Marketplace, les objets connectés et le Green Tech. Ce sont des secteurs qui prennent de plus en plus d’importance sur le marché.

[/tab][/tabs]

Lire aussi: 5 femmes qui veulent devenir les reines du code

Article initialement publié en juin 2015

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

5 thoughts on “Quels sont les développeurs les plus recherchés?”

  1. Je suis développeur .Net Android Full Stack, ingénieur (master
    étranger). J’ai plus de 10 ans d’experience. Pas de pb de santé, pas
    d’enfant, motivé… Je passe beaucoup de temps à me former. Suis-je une
    ressource convoitée, rare ? Si je suis rare, alors pourquoi en France les
    postes à pourvoir ont un salaire ridicule ? Pourquoi dans les pays anglo
    saxon, le meme poste sera payé 2 à 3 fois plus (je peux témoigner, j’ai
    gagné deux fois plus en nouvelle zélande) Et qu’on ne vienne plus me parler de prestation social/retraite comme argument justifiant cet écart, tout par en sucette ! Alors oui il y a fuite des cerveaux… mais faut pas s’étonner.
    Et je vous parle pas des processus de recrutement qui prennent des heures, sont déshumanisants avec de la rétention d’information et avec une liste d’exigence de compétences hallucinante ! Faudrait être bon partout, connaitre des techniques de 10 ans et aussi le dernier framework qui vient a peine de sortir. Quand je lis une annonce US, on y voit que qq lignes, avec un gros focus sur la compétence vraiment nécessaire. Car ils savent qu’un dev va apprendre, en général vite. Et pour cela on lui laisse même du temps et on lui paie sa formation. J’ai beaucoup insister sur ces points lors de mes entretiens en 2014/2015, SSII pour la plupart. On nous promet beaucoup de chose, mais il suffit de poser les bonnes questions pour s’apercevoir que rien n’est mis en place pour réélement accompagner le dev dans sa formation. Citer moi un métier qui nécessite autant voir plus de veille technologique ? C’était le cas de mon experiences pro personnelle dans ma précédente société, zéro formation en 6 ans. J’ai du apprendre tout seul, chez moi. Alors j’en ai eu marre, je me suis mis à mon compte, quitte à gagner moins, au moins je ferai mon métier convenablement et je n’aurai plus cette sensation d’exploitation bien Française. Et vive les startups/PME qui selon moi vont réinventer les modèles de travail/économique du siècle passé que nos chères élites s’entête à conserver.

    1. Je ne peut que confirmer tes dires avec la listes de compétences justes infinies réclamées à l’embauche. Personnellement je sort d’Ecole (Bac +2), impossible de trouver une entreprise prête à te former. Non tu dois déjà savoir 90% du taff et bien sur avoir de l’expérience (Sortant d’école c’est incroyablement frustrant).
      Résultat ? Obligé d’être caissier dans l’hypermarché du coin en espérant tomber un jour sur LA perle rare.

      1. Arretez de postuler dans des ssii et vous verrez de suite ca ira mieux (et quittez le .net pour quelque chose de plus jeune et qui a le vent en poupe du genre ruby on rails)

  2. Les développeurs … des denrées rares ?
    Toujours la même pensé unique qui sent le réchauffé des lobbies patronaux du numérique…
    Pour votre info, il y a 22 000 développeurs au chômage en France dont 15 000 immédiatement disponibles (cat.A), sources Pole Emploi.
    PS : c’était ma 1ere… et sans doute dernière visite sur Frenchweb.

    1. Le problème c’est le niveau de ces développeurs. Ayant travaillé dans un peu moins de 10 société ces dernière années, tous secteurs confondu, j’ai rarement croisé de bons développeurs… Donc au final, la denrée rare, c’est le développeur avec un vrai bon niveau (et pas obligatoirement les seniors, car ce ne sont pas forcement les meilleurs et se reposent souvent sur leur laurier)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This