ActualitéBusinessStartupStartup du jourTechTransport

[Radar #Automobile] Carfit, le futur de l’entretien automobile

Peter a été le client le plus exigeant de Nicolas dans le passé. Il s’était promis que si un jour Peter était disponible il le voudrait dans son équipe… the rest is history !

Plus de détails avec Henri-Nicolas Olivier, co-fondateur de Carfit :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Carfit a développé une technologie breveté qui utilise des technologies d’intelligence artificielle pour analyser en temps réel les vibrations des véhicules pour comprendre leur usage et anticiper les besoins de maintenances liés aux pièces d’usure du train roulant (freins, pneus, roues, amortisseurs, etc..) qui sont sous-équipées en capteurs.

Quelle est votre proposition de valeur?

Les pièces d’usure représentent déjà environ 40% du budget de maintenance après garantie et ce pourcentage augmentera dans le futur avec l’électrification des moteurs et l’augmentation de l’usage des véhicules. Monitorer ces pièces est stratégique pour assurer une meilleure sécurité sur les routes, optimiser les couts associés à leur utilisation et contribuer à une meilleure transparence dans les transactions de véhicules d’occasion.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Carfit repose sur deux modèles de déploiement de sa technologie:

– Le premier à destination des services automobiles ou des services de mobilité à travers son CARFIT Puls. Il permet la captation et la valorisation de data afin de proposer aux conducteurs et/ou gestionnaire de flotte automobile une fiche technique et des informations de maintenance prédictive des véhicules.

– Le second à destination des équipementiers et OEMs (Original Equipment Manufacturer: constructeur automobile par exemple). Ce modèle d’intégration Native permet l’utilisation des capteurs présents dans les pièces dores et déjà installées sur les véhicules afin la aussi de détecter des problèmes non reconnus par les capteurs habituels.

Dans les deux cas d’usage nous souhaitons proposer un service de maintenance prédictive mais également à donner une nouvelle dimension à la data générée par l’industrie automobile.

Quel est votre plan de développement?

Sur le plan produit/service: Une nouvelle génération de capteurs directement connectes au cloud et qui s’affranchit du mobile pour envoyer des alertes directement via les réseaux 3G/4G et ensuite LTE-M et NB-IoT, pour notamment ouvrir le marché des gestionnaires de flottes .

Carfit prépare un plan de déploiement pour le marché chinois – le plus gros marche automobile mondial actuellement et qui grandit beaucoup dans les services de mobilités et dans l’électrique – la technologie Carfit est encore plus performante quand installée dans des véhicules électriques -.

La société est présente à Palo Alto (CA), Paris, Lille et Hong Kong – Nous souhaitons pérenniser ces implantations pour rester au plus près des différents marchés que nous adressons et continuer à faire grossir notre laboratoire commun avec le CEA base à Saclay.

Carfit en tant qu’acteur de l’eco-system autotech/mobilité est toujours en recherche de partenariats permettant un enrichissement mutuelles des offres.

Les voitures autonomes auront besoin de « maintenance autonome », Carfit développe une brique technique pour répondre à ce besoin et notamment dans le cadre de sa collaboration avec nVidia.

Qui sont vos concurrents?

Un grand nombre d’acteurs proposent des produits OBD [On Board Diagnostic]. Cette technologie nécessite l’installation d’un boitier sur la prise diagnostic et ne permet pas de monitorer les pièces d’usures. Les offres basées sur une App pour smartphone ne permettent pas de confirmer le véhicule.  L’offre de Carfit est à la fois complémentaire aux solutions OBD et unique grâce à l’évaluation indépendante issue de l’analyse avancée des vibrations d’un véhicule en particulier. 

Par ailleurs, Carfit travaille avec des constructeurs et des équipementiers pour intégrer sa technologie nativement dans les nouvelles plateformes.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Jeff BEZOS pour son parcours entrepreneurial, sa vision et son courage à donner leurs chances à de nouvelles opportunités.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Outlook mon centre de communication
  • Flipboard pour me tenir informer des sujets qui m’intéressent avec efficacité et en provenance des media mondiaux
  • Whatsapp pour ma communication rapide, partager des photos
  • Linkedin pour me connecter avec les professionnels du monde entier
  • Wechat pour communiquer avec notre équipe en Chine et nos clients et partenaires

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  •  CES Las Vegas – le plus grand salon électronique et maintenant autotech pour bien commencer l’année
  • Mobile World Congress Barcelona – le meilleur pour comprendre les évolutions des réseaux et du mobile
  • BIG Paris – l’ecosystem tech / startup /grand groupes français qui rayonne
  • Mondial de l’Auto – un must dans le secteur automobile
  • AI Summit London – pour comprendre les dernières avancées dans les technologies d’intelligence artificielles

Une start-up à nous faire découvrir ?

Adways : depuis des années, ils bâtissent une solution pour rendre les video interactives, mesurables et efficaces.

Les données clés:

  • Fondateurs : Henri-Nicolas OLIVIER et Peter HAUSER.
  • Date de création : Mars 2016
  • Levée de fonds : Oui, un seed round en 2 phases pour un montant total de $3.5M
  • Siège : Siege Européen a Lille , Siege Américain a Palo Alto

Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer