ActualitéBusinessStartupStartup du jour

[Radar #Énergie] Wivaldy analyse les factures électriques en temps réel afin de réguler sa consommation

Ingénieur des Arts et Métiers de formation, Rémy est un ancien consultant passionné par la digitalisation et les startups. Venant de la même formation que Rémy, Mathieu créé de nouveaux mondes interactifs et rend l’impossible possible. Norida Chin, elle a été formée au Celsa Paris-Sorbonne, Norida est une serial startuppeuse qui s’attache à emporter les utilisateurs dans ses aventures.

Plus de détails avec Rémy Rousset, co-fondateur de Wivaldy :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

L’électricité est devenue une commodité, il suffit d’appuyer sur l’interrupteur pour l’utiliser de manière illimitée. Pourtant les factures de rattrapages que l’on reçoit tous les ans nous rappellent à la réalité : l’électricité a un prix et on a très peu moyen de la maîtriser au quotidien. Au-delà de l’aspect économique, l’électricité est devenue une question environnementale : mieux maîtriser sa consommation est un enjeu majeur pour utiliser progressivement plus de renouvelables, qui sont par essence intermittents.

Quelle est votre proposition de valeur?

Wivaldy propose un bilan électrique de la consommation d’un logement, grâce à une analyse en temps réel. Ce bilan permet d’ajuster ses options tarifaires en fonction de ses habitudes (vérifier si les heures creuses sont rentables par exemple), identifier les surconsommations (vérifier si sa veille est trop élevée par exemple) et trouver des offres plus économiques en fonction de ses réels besoins. Aucune installation n’est nécessaire si le logement est équipé d’un compteur communicant Linky, tout se fait en quelques clics.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nos utilisateurs sont des particuliers qui ont le plus souvent fait l’expérience amère d’une facture de rattrapage inattendue. Ils cherchent un moyen d’anticiper cette dépense qui pèse sur le budget logement (environ 1800€ en moyenne par an) et d’optimiser leurs consommation en fonction de leurs habitudes et usages : quelles options choisir, quel fournisseur, comment diminuer sa facture et maîtriser sa consommation ? Le bilan Wivaldy leur trouve des réponses rapides pour diminuer leur facture et durables dans le temps grâce à un suivi en temps réel de sa consommation.

Quel est votre plan de développement?

Nous améliorons en continu nos algorithmes d’analyse et de comparaison pour offrir des services qui simplifient au maximum la gestion de l’énergie pour les consommateurs. Nous étoffons notre équipe avec des profils spécialisés en analyse de donnée et en expérience utilisateur. La prise de conscience progressive d’un mieux consommer possible au niveau énergétique est global et plus particulièrement au niveau européen où les directives encouragent les initiatives et la responsabilisation citoyenne.

Quels sont vos enjeux?

Notre enjeu majeur est pédagogique et consiste à expliquer aux consommateur qu’il a aujourd’hui le pouvoir de maîtriser sa consommation d’électricité grâce aux outils digitaux. En parallèle, nous avons un gros enjeu sur la donnée : les consommateurs peuvent y avoir accès, mais il existe encore trop peu d’utilisation pratiques pour eux. À nous de la valoriser pour leur permettre d’agir simplement.

Qui sont vos concurrents?

Les fournisseurs d’électricité proposent de plus en plus des solutions pour maîtriser la consommation d’électricité, mais selon nous, la réponse est trop partielle : elle manque d’objectivité (comment inciter à diminuer la consommation quand son métier est de vendre de l’électricité) et d’une vision globale qui prenne en compte toutes les particularités (être compatible avec les appareils qu’ils possèdent déjà, au lieu de les pousser à s’équiper, par exemple).

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Antoine Martin, le CEO et fondateur de Zenly, cette application géniale qui permet de très simplement retrouver où sont ses amis. Leur succès est impressionnant (racheté par Snapchat en 2016), une croissance qui continue et un produit toujours plus cool. Un bel exemple de la place qu’on peut avoir sur la scène tech mondiale et Antoine est toujours de très bon conseils.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Alan pour offrir une protection de qualité à ses employés en toute simplicité.
  • La Felicita pour commander directement des bonnes pizzas à Station F depuis le bureau.
  • ElectricityMap pour suivre la production d’électricité dans le monde en temps réel.
  • Payfit pour simplifier la vie administrative.
    Yuka pour s’y retrouver dans la jungle des produits .

Les événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • USI, un événement qui s’est imposé comme une référence avec des intervenants de très haute qualité.
  • VivaTech, un bel événement pour tous avec une visibilité internationale.
  • Ask Me Anything Station F, des échanges passionnants avec des personnalités emblématiques des startups et de la tech.
  • DuckConf, le petite soeur de l’USI, des intervenants très pointus sur les sujets tech.

Une start-up à nous faire découvrir ?

Sailsquare pour trouver sa croisière en voilier dans des lieux paradisiaques en quelques clics. Une expérience parfaite pour se ressourcer et découvrir des nouveaux horizons accompagné d’un skipper.

Les données clés:

  • Fondateurs : Rémy Rousset, Norida Chin et Mathieu Lorber
  • Levée de fonds : Non, nous sommes parvenus jusqu’ici à vivre de nos fonds propres et de nos revenus. Nous cherchons prochainement des fonds pour accélérer notre croissance par le développement de services que nous testons actuellement.
  • Siège : Notre siège se trouve à Paris et nos bureaux sont à Station F

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Radar #Énergie] Wivaldy analyse les factures électriques en temps réel afin de réguler sa consommation
Reconnaissance faciale
Inégalités, préjugés: des chercheurs appellent à réguler l’intelligence artificielle
FinTech : Qwil lève 24,4 millions de dollars pour accorder des prêts aux freelances et aux petites entreprises
Recrutement international: le Lillois Cooptalis lève 14 millions d’euros pour financer son expansion
Yubo, le réseau social pour les adolescents, lève 11 millions d’euros
Pourquoi la voiture autonome se fait toujours attendre
[DECODE] Sephora, la locomotive de LVMH dans la BeautyTech
Copy link