ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Réalité augmentée : Google dévoile ARCore pour contrer l’ARKit d’Apple

La guerre dans la réalité augmentée fait rage dans la Silicon Valley. Google a ainsi annoncé le lancement d’ARCore, un ensemble d’outils à destination des smartphones Android. Ce kit permettra aux âmes créatives de créer du contenu en réalité augmentée pour les smartphones Android.

Pour l’heure, seuls deux appareils, le Pixel et le Samsung S8 tournant sous Android Nougat 7.0 (et version supérieure) sont compatibles avec l’ARCore. Une version bêta est d’ores être déjà disponible sur ces deux terminaux. D’ici la fin de la bêta, Dave Burke, vice-président en charge de de l’ingénierie d’Android chez Google, souhaite que 100 millions de smartphones soient équipés de ce nouveau SDK Android. Pour rappel, le système d’exploitation mobile de Google est le plus utilisé dans le monde, avec 2 milliards d’appareils qui en sont équipés.

A terme, l’objectif est d’équiper des millions de périphériques à travers le monde. Dans le cadre du projet AR Core, Google travaille en partenariat avec Samsung, Huawei, LG et Asus. Ces quatre fabricants devraient donc logiquement être les premiers bénéficiaires de ce kit de développement pour la réalité augmentée sur mobile.

 

Un outil inspiré de Tango 

ARCore est le fruit des enseignements tirés de l’expérience du projet Tango. Google avait en effet mis au point une technologie capable de cartographier en 3D un environnement depuis un smartphone équipé de capteurs (gyroscope, GPS, capteur photo…). Lors de sa conférence Google I/O, en mai dernier, la firme de Mountain View avait annoncé une amélioration de Tango avec le lancement de Visual Positioning Service (VPS), qui intègre la réalité augmentée à la géolocalisation pour vous localiser à l’intérieur des bâtiments, comme les centres commerciaux ou les musées.

Avec ARCore, Google a décidé de franchir un cap en proposant un outil plus abouti, qui met l’accent sur le suivi du mouvement, la possibilité de placer un objet dans l’espace et de le rendre stable, et ce même si l’objectif est déplacé, ou encore l’analyse de la lumière ambiante pour créer des effets d’ombre réalistes.

Au-delà d’offrir un contenu plus enrichi et ludique aux utilisateurs d’Android, ARCore permet surtout à Google de répondre à Apple, qui avait frappé un grand coup en juin dernier en dévoilant son ARKit à la WWDC (Worldwide Developers Conference) de San José. Ce dernier est un outil qui permet aux développeurs de créer du contenu en réalité augmentée pour iOS. Google se devait donc de répondre rapidement pour rester dans la course, à moins qu’Apple ne reprenne une longueur d’avance le 12 septembre prochain, date de sa prochaine keynote.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This