ActualitéTech

Recommerce, la start-up spécialiste du mobile d’occasion, ouvre une filiale en Espagne

La start-up est passée de 30 à 60 employés en une année et développe de plus en plus de filiales en Europe…

Recommerce Solutions, qui a levé 7,1 millions d’euros en février 2013, ouvre une filiale en Espagne. Spécialisée dans la reprise et la revente de mobiles d’occasion, la start-up négocie différents partenariats avec des opérateurs, MVNO, distributeurs, constructeurs, e-commerçants, pour proposer le service de reprise de mobiles, et augmenter leurs revenus.

La start-up, basée à Gentilly en région parisienne, oeuvre depuis 4 ans, et s’internationalise en Europe. Leur présence sur le Salon du Mobile World Congress est l’occasion de rencontrer des partenaires étrangers, et concorde avec l’ouverture de sa filiale espagnole, sous la direction de Diane Thomas, associée et directrice du développement international chez Recommerce.

  • Création en 2009 par 4 fondateurs
  • 8 centres de reconditionnement en Europe, dont 4 en France : Poitou-Charentes, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais, Languedoc-Roussillon
  • 20 M€ en 2013 / CA 2012 : 12M€
  • Effectif: 60 salariés, 55 techniciens travaillant dans les ateliers partenaires, issus de l’Economie Sociale et Solidaire (estimations fin 2013)
  • Funding: Levée de fonds de 7,1 millions d’euros en 2013 auprès de Seventure Partners du FSN PME géré par CDC entreprise et 3T CAPITAL
  • Présence en France, en Espagne, en Pologne et en Suisse prochainement
Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Recommerce, la start-up spécialiste du mobile d’occasion, ouvre une filiale en Espagne
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt
Pub en ligne: la Cnil va publier sa recommandation sur les cookies jeudi
Palantir valorisé 15,8 milliards de dollars pour son entrée en Bourse
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven