ActualitéBusinessManagement

[Recrutement 2.0] La plateforme Keycoopt lève 1,5 million d’euros

Lancée il y a quelques semaines, Keycoopt, nouvelle plateforme collaborative de recrutements online basée sur le principe de recommandation, vient de boucler un premier tour de table d’1M € auprès d’un panel d’investisseurs privés. Cette levée de fonds vient compléter une aide de 500 000 € précédemment accordée par Oséo.

Imaginée par Antoine Perruchot et Nicolas Crestel, la plateforme se situe donc à la croisée des cabinets de recrutements classiques, des jobboards et des réseaux sociaux. Keycoopt propose ainsi aux recruteurs de déposer leurs annonces sur la plateforme (250 € par annonce). Les chargés de recrutement Keycoopt les font ensuite suivre de manière ciblée et confidentielle à un club de coopteurs anonymes qui proposent leurs meilleurs candidats. Ces candidats sont qualifiés par Keycoopt qui en sélectionne au moins deux pour les présenter au recruteur. Lorsqu’un recrutement est validé, l’entreprise s’engage à verser 10% de la rémunération annuelle brut du candidat à Keycoopt, qui, de son côté, récompense le coopteur initial par une « Keyprime » fixe de 750 €.

Le club des coopteurs constitué par la start-up est composé de cadres, de chefs d’entreprises et de professionnels de tous secteurs, sélectionnés pour leur expérience et leur expertise, ainsi que pour leur réseau. Fort de ce mode de fonctionnement, Keycoopt a pour ambition de permettre de recruter les meilleurs candidats dans de nombreux secteurs d’activité avec simplicité, rapidité et efficacité.

Grâce à cette augmentation de capital, la jeune pousse compte rapidement conquérir le marché français avant de développer à court terme son service à l’international.

3 commentaires

  1. L’idée est intéressante, et se base finalement sur l’un des facteurs fondamentaux du recrutement : le réseau. C’est idéal pour les jeunes qui en manquent souvent.

Bouton retour en haut de la page
[Recrutement 2.0] La plateforme Keycoopt lève 1,5 million d’euros
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés