AcquisitionActualitéRetail & eCommerceTransport

Réservation de voiture : Expedia rachète le Français Auto Escape

Expedia va racheter le Français Auto Escape intégralement détenu par Montefiore et la direction de l’entreprise, a annoncé le groupe hier soir. Le montant du rachat n’a pas été divulgué. La cession devrait prendre plusieurs semaines, dans l’attente de l’aval des autorités de la concurrence. La structure sera intégrée à celle de CarRentals.com.

Spécialisée dans la location de voiture, Auto Escape a été lancée en 1999 par Roland Coupat, un Français qui revenait des Etats-Unis où il avait découvert le concept de courtier appliqué au car rental. La société se présente en effet comme un « broker » proposant un service de négociation pour trouver le meilleur tarif auprès des loueurs internationaux de voitures. Elle affirme couvrir 125 pays de destination, pour 44 000 points de vente, 450 partenaires et une flotte de plus d’un million de véhicules.

En 2007, Auto Escape s’introduit en bourse, mais le titre est touché par la crise économique dans les années suivantes. Montefiore en prendra le contrôle en levant ses options d’achat en mars 2009. Deux ans plus tard, Auto Escape rachète 100% de l’Allemand Car Del Mar, avant de quitter la bourse en lançant une offre publique de retrait l’an passé.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Attention ! Autoescape a licencié tout son son service client ! Impossible de les joindre en cas de probleme ! Licenciement économique, Ça ne sent pas très bon pour cette start up…

Bouton retour en haut de la page
Réservation de voiture : Expedia rachète le Français Auto Escape
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse