ActualitéBusinessEdTechEuropeInvestissementsStartupStartup du jour

Simplon.co lève 4,75 millions d’euros pour équilibrer sa trésorerie

  • Avec cette levée de fonds, la start-up souhaite éponger sa dette de 500 000 euros.
  • L'école comprend neuf établissements et vingt-deux autres gérés par des tiers.
  • En 2016, le produit d'exploitation s'élève a 3 millions d'euros.

 

Le montant

Simplon.co a levé 4,75 millions d'euros auprès de la Caisse des dépôts et de plusieurs investisseurs spécialisés dans l'économie solidaire.

Le marché

Fondée en 2013 à Montreuil par Frédéric Bardeau, Andrei Vladescu-Olt et Erwan Kezzar, l'école d'informatique est un acteur de l'économie sociale et solidaire (projet économique au service de l'utilité sociale), à la différence de la société privée Magic Makers qui se positionne sur le même marché. Simplon.co permet aux personnes «sous-représentées» dans le Web, comme les filles ou les jeunes de quartier, d'accéder à une formation gratuite de développeurs. Cette dernière dure six mois. Les candidats sont recrutés sur leur volonté et leur motivation. Déjà 1 000 codeurs ont pu être formés. 60% d'entre eux n'avaient pas de diplôme, ou simplement le Bac en poche. 

Depuis sa création en 2013, 500 000 euros de dettes s’étaient accumulées dans les comptes de l’entreprise. Cette dernière a en effet avancé les frais pour implanter ses 9 établissements, dont un est localisé en Roumanie. La start-up possède également 22 établissements, gérés par des tiers.

L'objectif

Cette investissement doit permettre à l'école de sortir la tête de l'eau. Pour financer le projet, les trois cofondateurs ont utilisé leurs fonds propres, puis ont ouvert une campagne de crowdfunding sur Ulule pour réunir 15 000 euros. Jusqu'à maintenant, l'école se financait grâce aux subventions des pouvoirs publics puis par les formations vendues aux entreprises ou proposées aux chômeurs soutenus par Pôle emploi.

Néanmoins, depuis sa création, l'école a accumulé les dettes. Elles s'élèvent aujourd'hui à 500 000 euros malgré un produit d'exploitation de 3 millions d'euros en 2016. L'objectif avec cette levée de fonds est donc d'éponger les dettes. Les fondateurs se focalisent dorénavant sur le chiffre d'affaires. Ils souhaitent que 40% du produit d'exploitation proviennent de ce chiffre. Ils désirent aussi diversifier les cours (big data, cybersécurité…).

Lire aussi: Dans les coulisses de Simplon: nouvelle école de l’artisanat numérique

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This