ActualitéBusinessHealthcare

SportTech: SoftBank prêt à investir 350 millions de dollars dans l’Indien CureFit

Le fonds d’investissement japonais SoftBank serait prêt à injecter jusqu’à 350 millions de dollars dans CureFit, une start-up indienne spécialisée dans le sport et le bien-être, selon les sources du quotidien local The Economic Times. Si le tour de table se confirme, la start-up atteindrait le statut de licorne avec une valorisation dépassant le milliard de dollars.

Fondée en 2016 par Ankit Nagori et Mukesh Bansal, CureFit est une plateforme qui met à disposition des solutions pour améliorer sa condition physique, sa nutrition et le bien-être psychologique. La plateforme, disponible sur application, propose en effet des séances dans ses 130 centres en Inde, ainsi que des exercices par vidéos à faire depuis chez soi.

Accel Partners, Kalaari Capital et Chiratae Ventures, investisseurs historiques

CureFit diversifie son offre présentée en trois catégories: Cult.Fit pour améliorer la condition physique (comme avec du fitness), Mind.Fit pour des séances de bien-être (du yoga en particulier), et Eat.Fit sa plateforme de livraison de repas diététiques à domicile. 

En mai dernier, CureFit a déjà levé 75 millions de dollars en série D, notamment auprès d’Accel Partners, Kalaari Capital et Chiratae Ventures, et était alors valorisée à 500 millions de dollars. 

Si les discussions autour du montant de l’investissement n’en sont qu’à leur début, une somme de 350 millions de dollars donnerait un véritable coup d’accélérateur au développement de CureFit qui serait en mesure d’étendre sa solution à d’autres pays, une de ses ambitions. 

Bouton retour en haut de la page
CureFit
SportTech: SoftBank prêt à investir 350 millions de dollars dans l’Indien CureFit
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital