ActualitéStart Me UpStartup du jour

La start-up du jour : AirDoc Solutions centralise la paperasse des salons en un bracelet connecté

La start-up caennaise AirDoc Solutions commercialise une solution pour la communication évènementielle des entreprises. AirDoc Solutions met à disposition de ses clients pendant leurs salons professionnels des bracelets connectés pour leurs visiteurs, équipés de la technologie NFC. Il suffit de biper le bracelet devant une borne pour récupérer toute la documentation d’information d’une conférence. AirDoc Solution permet aussi de constituer des fichiers clients à partir des documents consultés. Dans ce secteur d’activité, la start-up coexiste avec des services comme le Suisse Pokun ou le Français Kayo.

Interview de Maïlys Atedzoué, co-fondatrice de AirDoc Solutions (âgée de 27 ans) :

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de créer AirDoc Solutions ?

Maïlys Atedzoué, co-fondatrice de AirDoc Solutions
Maïlys Atedzoué, co-fondatrice de AirDoc Solutions

Maïlys Atedzoué : J’ai rencontré Matthieu Lenventis au Startup Week-end à Paris en septembre 2012. Nous avions déjà réfléchi chacun de notre côté sur la manière d’optimiser les dépenses de communications sur les évènements BtoB comme les salons professionnels, les congrès ou les évènements internes. Le public jette souvent les brochures sans les lire : c’est un gâchis financier, opérationnel et stratégique pour l’entreprise. Sans parler de la question écologique. La numérisation de la documentation nous paraissait une solution idéale à développer.

Comment fonctionne AirDoc ? Quel est votre modèle économique ?

Nous proposons d’équiper tous les visiteurs de l’évènement BtoB avec un bracelet connecté, équipé de la technologie NFC. Cet équipement fonctionne avec des bornes que nous installons devant chaque stand ou chaque salle de conférence. Le visiteur n’a qu’à biper son bracelet pour récupérer les informations qui l’intéressent. Nous mettons une plate-forme à disposition de nos clients pour qu’ils puissent y déposer leurs documents de communication. Pour un évènement avec une trentaine de stands et un millier de visiteur, nous facturons un coût unitaire de 1,20 euro par bracelet, et 1 500 euros de frais de set up. Nous proposons aussi à nos clients de louer à 50 euros l’unité un lecteur portable AirDoc (LPA) pour individualiser la communication de leurs intervenants et un cube connecté pour récupérer toute la documentation d’un coup sur un bracelet.

Qui sont vos clients ?

Nos clients sont des organisateurs d’évènements professionnels. Il peut s’agir de spécialistes de la communication comme Reed Communications ou Comexposium, qui font appel à nous comme sous-traitants. Nous avons aussi parmi nos clients des d’organisateurs ponctuels d’évènements, comme La Poste avec le Lab Postal, dont la communication n’est pas le cœur de métier.

Qui sont vos concurrents et comment vous différenciez-vous ?

Sur notre secteur d’activité, nos concurrents directs sont des acteurs comme le Suisse Poken et les Français Kayo ou Mycheckexperience. Poken se spécialise plutôt dans la communication corporate. Chez AirDoc Solutions, nous mettons l’accent sur la business value que représente notre service. Nous voulons mettre en avant les économies de papier que représente la numérisation. Nous proposons aussi un suivi des documents qui ont finalement été consultés, ce qui nous permet de proposer des fichiers clients très précis et précieux pour les entreprises.

Quelle a été la première problématique à laquelle vous avez dû faire face ?

Notre pemier défi a été de rendre notre service pratique à utiliser. Nous avons choisi d’investir dans du matériel électronique. Nous fournissons une solution clé en main avec des bracelets connectés grâce à la technologie NFC, plutôt que de demander aux visiteurs des salons de se servir de leur téléphone. 20% des appareils en France ne sont pas équipés de cette technologie.

Que faisiez-vous avant de créer AirDoc ?

Nous avons été tous les deux diplômés en 2012, moi de l’Essec et Matthieu Leventis de Polytechnique. J’ai travaillé comme assistante chef de projet chez JWT pendant six mois en 2009, et en tant que Customer Marketing Executive pendant dix mois chez Unilever entre 2010 et 2011. Matthieu Leventis a travaillé aux Ressources Humaines du groupe Canal en 2010. AirDoc Solutions est notre première start-up.

Quel a été le meilleur conseil qu’on vous ait donné ?

Matthieu Leventis et moi, nous sommes des perfectionnistes. Le conseil qui m’a le plus servi dans le développement d’AirDoc, ce sont mes professeurs à l’Essec qui le l’ont donné dans le cadre du programme CPI – Création Produit Innovant, en partenariat avec Thales – : « Si ton produit est parfait, c’est que tu le sors trop tard ». Il arrive un moment où il faut vraiment se lancer, parce que rien ne remplace le feedback et l’itération.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Nous avons fait partie de la troisième promotion du programme Microsoft Ventures. J’ai eu l’occasion de rencontrer Satya Nadella, le PDG de Microsoft. J’ai été impression par son énergie et son enthousiasme. Il a pris le temps de tous nous rencontrer et de nous écouter. Il a gardé une mentalité de start-uper et j’admire beaucoup cette qualité.

[tabs]
[tab title= »Les données clés »]
Fondateurs : Maïlys Atedzoué et Matthieu Leventis

Investisseurs : Les fondateurs de AirDoc Solutions

Fonds levés : 250 000 euros de fonds publics à l’amorçage – prêts de la BPI, aides de la région Basse-Normande et de l’Union Européenne – et une levée de fonds en cours de 250 000 euros, dont 50 000 euros déjà réunis.

Date de création : juillet 2013

Société implantée à : Caen et Paris

Effectif total : 4 collaborateurs, 4 autres embauches prévues sur 2015

[/tab]
[/tabs]

Présentation du service d’AirDoc Solutions sous forme de badge sans contact :

Tags

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb. Pour contacter la rédaction, cliquez ici. Présentez votre application mobile avec la Bon App' du jour. Faites-vous connaître en devenant "la start-up de la semaine". Ajoutez un événement à notre agenda : cliquez ici

Sur le même sujet

Share This