ActualitéLes levées de fondsParisTech

Streamroot, le buffering-killer des services de VoD, lève 2,5 millions d’euros

Le montant

StreamRoot, une entreprise française spécialisée dans les infrastrures logiciels pour le streaming vidéo, vient de lever 2,5 millions d'euros dans le cadre d'un tour de table mené par Partech Ventures, aux côtés de Walnut Venture Associates, Cherrystone Angel Group, Bpifrance et Jean-David Blanc, le fondateur d'Allociné et Molotov.

Le concept

Fondé en 2015 par trois ingénieurs de l'Ecole centrale de Paris, Streamroot développe une technologie dont la finalité est de réduire la bande passante requise lors de la diffusion de contenus vidéos en streaming, et d'éviter au mieux le buffering (les temps de chargement). Pour cela, la société se repose sur une architecture en P2P, c'est-à-dire de pair-à-pair.

«En créant des connexions entre les utilisateurs regardant un même contenu, Streamroot leur permet de télécharger le flux vidéo depuis la source la plus rapide en fonction de la vitesse de transmission de données, que ce soit depuis un autre utilisateur ou un serveur», explique la société qui, par le passé, a participé au TechStars de Boston ainsi qu'au Numa.

Avec cette offre, Streamroot cible tous les diffuseurs de contenus en ligne, qu'il s'agisse des chaînes de télévision pour leurs plateformes de vidéo de rattrapage ou des services de vidéos à la demande. «Nous gérons quotidiennement des vidéos qui atteignent jusqu’à 50 000 utilisateurs simultanés», déclare Pierre-Louis Théron, PDG et cofondateur de Streamroot.

Les objectifs

«Nous allons utiliser ce financement afin de permettre aux plateformes d’offrir un contenu de haute qualité dans le monde entier et sur tous types d’appareils. Lors des prochains Jeux olympiques ou de la prochaine Coupe du Monde de football, notre ambition est de rendre votre expérience utilisateur parfaite», déclare Pierre-Louis Théron.

[tabs]

[tab title= »StreamRoot: les données clés »]

PDG : Pierre-Louis Théron

Création : 2014

Bureaux : siège social à Arcueil, ouverture d'un bureau à New York

Activité : infrastructure pour le streaming

Financement : 2,5 millions d'euros levés en décembre 2015

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This