A la uneActualitéEurope

Vinted, 25 millions d’euros pour devenir encore plus «hype»

Le montant

La marketplace spécialisée dans la vente et l’échange de vêtements d’occasion Vinted a annoncé un tour de table de 25 millions d'euros en série C, soit le même montant que pour la levée un an plus tôt. Ce tour de table a été mené par le groupe média allemand Hubert Burda Media qui possède d'autres participations dans des sites de mode. Les autres investisseurs sont Insight Venture et son actionnaire historique Accel Partners. Vinted permet à ses membres d’acheter, vendre et échanger des articles de seconde main via des applications iOS et Android. Depuis 2013, la société basée en Lituanie aura ainsi levé 60,6 millions de dollars.

Le marché

La revente de vêtements d'occasion a vu naître de nombreux acteurs qui se placent sur différentes cibles. Si Vinted a d'abord misé sur les jeunes pour s'étendre, son concurrent français Vestiaire Collective tend, lui, à intéresser une cible plus haut de gamme. Le Français revendique 3 millions de membres et est présent dans une quarantaine de pays. Sur ce marché, Le Bon Coin joue également sa carte, en tant que spécialiste de la mise en relation des acheteurs avec les vendeurs. Vintend doit aussi compter sur la présence de l'autre Français Vide Dressing qui visent également une clientèle luxe.

Le Lituanien revendique 11 millions de membres et 20 millions d'articles mis en ligne, c'est près de quatre fois plus qu'il y a un an. Une expansion rapide qui a notamment été permise grâce au lancement de sa plateforme amércaine. Le site est présent dans 7 pays – France, Etats-Unis, Allemagne, Autriche, Pologne, République Tchèque et Lituanie. En avril 2014, Vinted avait séduit Facebook grâce à sa aura communautaire. Les deux sociétés avaient conjointement lancé un «in-app mobile ad network». 

Les objectifs de la Start-up

La startup compte utiliser ces nouveaux fonds pour s’étendre sur de nouveaux marchés en dehors de l’Europe et aux Etats-Unis. «L’expertise de Burda dans les médias lifestyle et sa compréhension des communautés digitales seront d’un grand support pour notre expansion qui commencera dès le début de l’année 2016», a précisé Justas Janauskas, CEO et Co-fondateur.

Date de création: 2008

Siège: Vilnius (Lituanie)

Fondateurs: Justas Janauskas et Milda Mitkute (en photo)

Levée de fonds: 33 millions de dollars, 27 millions de dollars (2014)

Vestiaire Collective lève 33 millions d’euros pour s’internationaliser

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Vinted, 25 millions d’euros pour devenir encore plus «hype»
Temasek et Trustbridge songent à mettre la main sur les activités de WeWork en Chine
[Made in Océan Indien] Qui est Talenteum, la startup mauricienne à impact social?
Les offres d’emploi de la semaine
WorkBoard lève 30 millions de dollars pour sa plateforme de gestion de projets en entreprise
[Made in Bretagne] Zoom sur l’écosystème digital breton en 2020
Le Decode de la semaine avec Marie-Christine Levet (Educapital) et Laurent Jolie (Lalilo)
Share via
Copy link